Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 06:33

Je terminerais la semaine par un "coup de gueule" sans silencieux. En me baladant chez "Ombres Blanches", ma librairie de référence dans la ville rose je suis tombé, incrédule, sur un petit livre de la collection Folio intitulé "Lettre à Yves" et signé Pierre Bergé.
Oui, cet insupportable individu qui possède un pouvoir considérable (celui que donne la surface financière illimitée, le fait d'appartenir à une minorité agissante en tant que "référence" (le milieu homosexuel), la notoriété et le fait d'avoir évolué dans un monde d'apparence (la mode) ose publier ses lettres à son amant, lettres dont j'imagine tout le monde se fout comme de l'an 40.

Qu'est-ce qu'on peut bien avoir à apprendre dans cet étalage indécent qui méritât d'être publié? j'ai dit ici la tristesse et la colère mêlée d'impuissance qu'éprouvent ceux qui écrivent et trouvent porte fermée chez les éditeurs.
Qu'est-ce qui justifie que cette baudruche badigeonnée au bleu Majorelle publie ses courriers intimes au plus caractériel des couturiers? Qu'a t'on à voir avec cette intimité non pas sulfureuse mais déplacée? Personne, pour l'éconduire, ne lui a dit ce qu'on dit dans ces cas-là? "désolé mais votre livre, malgré de grandes qualités littéraires, n'entre pas dans notre politique éditoriale"

Ce bonhomme qui possède une influence démesurée ne rencontre décidément jamais quelqu'un pour lui dire à quel point il est énervant et c'est injuste.

Mais jugez sur pièce, je ne voudrais pas qu'on puisse imaginer je ne sais quelle jalousie. Les qualités d'écriture et l'élévation de pensée sont évidentes à la page datée du 2 mars 2009 puisqu'on y lit, in extenso: "Kikou, tu me manques terriblement". *

Inclinons-nous devant la profondeur de la pensée et la recherche du terme adéquat pour la décrire. Quel génie! quelle puissance évocatrice. Et ce "Kikou en début de phrase; quelle trouvaille stylistique! Une page sur une centaine et qui compte cinq mots, une paire de guillemets et une virgule. C'aurait été dommage de priver le monde d'une telle élévation de pensée et d'une écriture aussi novatrice!

Vous me rétorquerez à juste titre qu'ils sont nombreux à être dans ce cas (n'avoir rien à dire et mal l'écrire) et que Attali, Sollers ou d'autres n'ont rien à lui envier. C'est vrai et ma mauvaise humeur risque de durer jusqu'à l'heure du déjeuner!

* je n'ai rien inventé et cette "lettre" a été jugée publiable donc intéressante. Et republiée en édition de poche.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages