Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 06:46

Briefé, j'ai regardé une émission de télévision (sur M6) consacrée, façon télé-réalité, à la vente de biens immobiliers appartenant à des particuliers à d'autres particuliers, la chaîne de télévision "dramatisant" la transaction en faisant intervenir un animateur-agent immobilier et des décoratrices, toutes et tous talentueux et sympathiques, chargés de rendre le bien présentable et surtout vendable.

Les particuliers qui vendent sont eux aussi sympathiques, très "classes moyennes" et pourraient être n'importe qui. Leur maison ou appartement est standard, meublé standard et ils vivent de manière standardisée. Ils veulent vendre pour acheter plus grand ou ailleurs, pas pour flamber l'argent au casino de Deauville ou d'Acapulco.

L'émission est rodée et la personnalité de l'animateur, un certain Stéphane Plaza, fait beaucoup dans le charme et le succès de l'émission. Très naturel, bourré d'empathie, à l'aise avec tout le monde il allie une bonhomie naturelle à un professionnalisme avéré (il ne se trompe jamais dans ses évaluations de prix, il connaît le marché immobilier de n'importe où en l'abordant pour la première fois, il sait la décoration qui fait vendre et le détail qui tue). Dans son domaine c'est un Michel Cymes sans la boursouflure du moi.

Quant aux propriétaires-vendeurs, leur naïveté, le fait que tous surévaluent le prix de leur bien, leurs erreurs de goût, leur attachement à leur cadre de vie et leurs petites manies assure le reste du succès du programme.

On se laisse prendre au bluff que représente le "home staging" (toutes actions visant à améliorer un bien à moindre coût) et à regarder le remplacement d'une baignoire par une douche comme un spectacle intéressant. Idem pour un canapé, un sol ou une cloison de cuisine.
Ils sont forts sur M6.

Plaza en fait des tonnes dans une maladresse parfois suspecte d'être très étudiée, les décoratrices font usage d'une palette de 20 actions qui vont du sol plastique imitation parquet gris à la (pénible) vasque-lavabo en hauteur en passant par la suppression de portes intérieures aux carreaux jaunes, effectivement hideuses, et les encore propriétaires surjouent l'éblouissement devant 3 coussins à 15,75€ ou une lampe en bois flotté à 18,44€ quand ce n'est pas un tapis rond à 31,89€. Les enfants, des étoiles dans les yeux (comme on dit sur M6) font le spectacle à eux tous seuls lorsqu'ils découvrent leur lit à étage "Fly" avec une couette Batman.

Un suspens haletant est fourni par le fait pour l'animateur charismatique de sortir ou non une proposition d'achat-net-vendeur allant dans le sens des propriétaires...On frémit en frôlant l'AVC.

C'est bon enfant, c'est amusant et... on se demande pourquoi on a regardé ça quand ça se termine.

Partager cet article

Repost0

commentaires