Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 06:36
la valisette d'huiles essentielles

la valisette d'huiles essentielles

Une personne qui m'est précieuse soigne et se soigne par les plantes et les huiles essentielles. Par l'homéopathie aussi.

Elle possède une ravissante mallette en bois remplie de fioles aux multiples senteurs et aux multiples ingrédients.

A l'écouter elle a des remèdes pour toutes les douleurs et pour toutes les maladies bénignes du quotidien. Toutes ces "huiles essentielles" sentent très fort et, à moi, me donnent l'impression que leur effet se situe entre le placébo et la méthode Couet.

Ce n'est pas que je n'y crois pas c'est que je suis un enfant de la chimie et que je croirais toujours qu'un "Doliprane" des Laboratoires Sanofi sera toujours plus efficace pour m'enlever un mal de tête que des extraits de chèvrefeuille, de géranium ou de feuilles de châtaignier de l'Ardèche.

Je ne discute pas des vertus contenues dans les éléments qui composent ces élixirs: j'en ai vu un, par exemple, qui est préparé à base d'extraits de pépins de pamplemousse: je les ignore.

Je ne peux pas m'empêcher de penser au premier qui s'est dit: "je vais récolter des pépins de pamplemousse, je vais les presser (NDLR les pépins par les pamplemousse) et je me soignerais avec ce que j'obtiendrais"..

Je ne nie pas que le "Ravinsara" possède ces vertus. je dis seulement que le médicament que j'ai conjointement et subrepticement acheté à la pharmacie est peut-être, sans doute, celui qui m'a soigné..

J'aime comment Elle me soigne, les gouttes qu'elle verse précieusement dans le miel de sa propre production. J'adorerais que la conjugaison des deux agisse mais ne peux m'empêcher de penser que ces fioles contiennent un produit odorant mais inoffensif. Aucune molécule miracle en tous cas.

Chaque fois que mon organisme a une petite douleur à soigner, un raté qui m'oblige à l'éliminer je me vois proposer un mix fait d'huile(s) essentielle(s) et d'homéopathie.
Pratiquement toutes les femmes avec qui j'ai un peu vécu transportent sur elles ou ont à proximité ces petits tubes bleus (quelquefois verts) de granules.

Je ne dis pas que la médecine chimique est la panacée et qu'elle vient à bout de (presque) tout mais mon inconscient en semble bien persuadé, lui.

Je n'ignore pas que nombre de molécules actuellement utilisées sont dangereuses et que l'abus de médicaments (cf les antibiotiques) est dramatique. Je dis simplement que je fais confiance à ma Chérie pour vouloir mon bien et aux labos médicaux pour y parvenir. A eux deux ils me guérissent à chaque faiblesse passagère!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages