Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 07:00

Je reviens sur une des mes vieilles obsessions qui reste heureusement gérable (je n'y pense pas souvent) et malheureusement toujours d'actualité.

Elle s'est ranimée en lisant le profond et beau livre de Svetlana Aliexevitch "la fin de l'homme rouge".

Cette obsession concerne le procès du communisme, le procès des Staliniens, des maoïstes et de tous leurs suiveurs. Il n'y a pas eu et il n'y aura plus de procès de l'idéologie marxiste et de son application qui a toujours donné le jour à des régimes criminels, liberticides et invivables.

En passant récemment devant la Place St Cyprien à Toulouse j'ai vu un autocollant de la "MJC" ou mouvement de la jeunesse communiste qui appelait les jeunes à la rejoindre. Imagine t'on un autocollant avec "rejoins le parti nazi" ou "la jeunesse hitlérienne t'attend"? pourtant le bilan effroyable du communisme marxiste-léniniste est connu du monde entier. Les ravages humains et écologiques de cette funeste idéologie aussi. Il y a encore des personnes qui se réclament de ce régime maudit et des jeunes qui les suivent. Peu nombreux, certes, mais sans mémoire et avec le même aveuglement que leurs anciens.

Un "Procès de Nuremberg" n'a jamais été fait pour les innombrables forfaits de ce régime implacable et meurtrier qui voulait "changer l'homme" et y est parvenu en le rendant craintif, alcoolique,veule,sournois, inculte,peureux, médiocre et inhumain.

Tant d'hommes, de femmes et d'enfants reposent dans des charniers de par le monde qui sont tombés victimes d'une pensée totalitaire impitoyable.

Les victimes du nazisme ou des régimes militaires ont été réhabilités, pas eux.


"Sur les cent millions de personnes qui peuplent la Russie soviétique, nous devons en entraîner derrière nous quatre-vingt-dix millions. Les autres, on ne peut pas discuter avec eux, il faut les anéantir" (Zinoviev 1918)

"A vous conserver en vie point de profit, à vous mettre à mort point de perte" (slogan Khmer rouge)

"Moscou est littéralement en train de mourir de faim, avait dit le professeur Kouznetsov à Trotski. Ce n'est pas ça la faim. Pendant que Titus faisait le siège de Jérusalem, les mères juives mangeaient leurs propres enfants. Quand j'aurai obligé vos mères à manger leurs enfants vous pourrez venir me dire : "nous avons faim" (Trostski 1919)

Cessons là ces citations qui n'étaient pas que des menaces et oublions que le communisme est terrassé aujourd'hui. Ne devrions nous pas l'étudier encore et toujours pour éviter non pas qu'il revienne mais que des idéologies mortifères utilisent certaines de ses méthodes?
Observez le djihadisme et vous verrez combien leur mode de recrutement et d'endoctrinement sont proches.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires