Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 07:00

Non vraiment. Son programme ne passe pas. Une purge pour ceux qui ont déjà tellement donné. Et l'homme non plus ne passe plus: indélicat, menteur, égoïste, profiteur, hypocrite... la litanie des qualificatifs est infinie depuis que nous nous sommes aperçus que le "Chevalier Blanc" de l'histoire était un Sarkozy-bis le bling-bling en moins mais pas les méthodes.

Son air de jeune homme frais et volontaire plaît bien. Sa jeunesse aussi. Ses handicaps lui sont presque des qualités. Nouveau venu (donc pas compromis) il ferait une politique différente. Reste que sa jeunesse et la liste déjà longue de ceux -contestables- qui l'ont rejoint peut inquiéter.
Avec qui gouvernera t'il s'il est élu? aura t'il une majorité? qui nommera t'il?

Beaucoup (trop) d'incertitudes même si l'homme séduit.

Elle dit que son mouvement a changé. C'est faux. Il est construit sur tout ce qui dégrade l'homme: la jalousie, la rancoeur, la haine, la bassesse et la médiocrité. Contrairement à ce qu'on dit ses électeurs savent pour quoi ils votent et ils le font délibérément: pour une politique aigrie et ringarde de nationalisme obtu. L'Europe nous "tombera" dessus si par malheur son parti arrive au pouvoir. On nous montrera du doigt, on nous claquera les porte au nez et on se retrouvera dans nos frontières avec des grands hommes comme Philippot ou Collard.

Il est à la fois jeune (pas tant que ça mais quand même...) et sympathique. Il croit à ses idées et à son programme mais il a concouru à l'élimination du candidat naturel du PS, à savoir le président de la République sortant. Il faut aussi convenir qu'il lui a pourri le quinquennat. Il est donc le candidat d'un parti divisé qui ne s'accorde sur (presque) rien. Son programme n'arrange rien qui est dépensier et utopique à un moment ou la dette du pays ne permet rien.

C'est un tribun qui la joue perso. Il est enfin en campagne et il excelle dans l'exercice. Ses propositions sont frappées au coin du bon sens mais feraient hurler un comptable, même jeune et amoureux. VIème République, accueil de tous les migrants... rien n'est trop beau pour lui qui sait d'évidence qu'il ne sera pas (il ne le souhaite d'ailleurs pas!) élu.

C'est un ancien UMP et il en a gardé une sorte de raideur droitière. Entre Fillon et Le Pen, mais quand même plus proche de cette dernière ce candidat présente un programme à l'huile de foie de morue et fait don de sa personne à la France. Adepte de la méthode Coué il se voit au deuxième tour alors qu'il est à peine au premier, obligé de quitter les plateaux de télévision pour faire semblant d'exister.

Ils sont deux à représenter l'extrême-extrême gauche. LO et le NPA. Elle a la coupe de cheveux idoine et les propositions glacées de rigueur tandis que lui essaie tant bien que mal d'exister. On est parfois d'accord avec (certaines) de leurs analyses mais pas avec les remèdes qu'ils proposent. Pour eux la société est restée la même que sous De Gaulle et Pompidou. La société qu'ils proposent fait fuir jusqu'à leurs adhérents...

Il y en a deux autres dont je ne sais rien. L'un a collé ses affiches jusque sous les ponts d'autoroute l'autre se représente tous les 5 ans pour on ne sait quelle(s) raison(s).

Je m'interdis de penser que le choix qui nous est proposé pour cette élection n'est pas bon ou insuffisant. Tout l'arc politique est représenté et même des zozos se présentent librement à nos suffrages. On peut reconnaître et regretter que l'absence du Président sortant déséquilibre l'ensemble mais il a renoncé à le faire et son premier ministre ne s'est pas qualifié pour défendre le quinquennat. C'est un fait; les incroyables révélations sur le candidat de la droite et celles plus prévisibles sur celle de l'extrême droite faussent ce choix.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires