Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 07:00

Contrairement à moi qui suis un peu "ours" et qui ai mes jours et mes têtes, Françoise est une "public-relation" dans l'âme. Elle parle tout le temps à tout le monde et finit par avoir des rapports cordiaux avec pratiquement tous les êtres humains qu'elle rencontre.

Elle a été une active "parent d'élève", elle est dans toutes les assemblées de copropriétaires depuis que je la connais et, comme si cela ne suffisait pas elle trouve des occasions supplémentaires pour voir du monde: c'est elle qui a inauguré, il y a 4 ou 5 ans les dîners de voisins dans les deux immeubles de la résidence. Parfois je pourrais presque me demander si elle fait tout ça pour ne pas se retrouver seule avec moi!!

C'est en tous cas surprenant et agréable à vivre et la différence avec ma première femme qui était timide et introvertie ne peut pas être plus complète.

En cette période estivale le "problème" récurrent de l'arrosage des chats et du nourrissage des plantes (et réciproquement) se pose avec acuité. Le ficus doit survivre à août et les honoraires (exorbitants) du vétérinaires ne doivent pas avoir été versés en vain: le félin doit être programmé pour continuer à dormir, déféquer et bouffer... bref vivre sa vie de chat en septembre.

Voisins et voisines sont mis à contribution: les clés des appartement et les notes d'information sur la marche à suivre circulent. On parle arrosoirs, croquettes, quantité d'eau et fermeture des stores.

A propos de clés j'ai l'impression de vivre avec la responsable d'un hôtel: elles s'accumulent et nous avons celles de 25% des habitants de l'immeuble. Avec autorisation de disposer de certains appartements pour nos amis de passage.

Ah.. prendre le café sur la terrasse au 5ème, dîner à la fraîche sur celle du deuxième, au-dessus de la Garonne, dormir là où nos fenêtres ne donnent pas... nous ne boudons pas notre plaisir.

Ce dimanche nous étions sur le balcon-jardin d'à côté. la tête dans la canopée et les pieds sur les caillebottis en tek chauffés par le soleil.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand P
commenter cet article

commentaires