Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2017 3 09 /08 /août /2017 07:00

Marianne, le magazine daté du 28 juillet dernier titrait: "Automobilistes, le grand racket". Cette même semaine j'ai été verbalisé pour un dépassement de vitesse autorisée soit 45 € et 1 point de permis. J'ai beau connaître ce radar, chaque fois que nous allons à Mont de Marsan l'un de ses 10 concurrents sur le trajet (146 km) nous prend en faute. A chaque fois.
Cette même semaine ma femme a garé la voiture devant l'hôtel où elle était avec des enfants. Cette buse d'hôtelier ne l'a pas avertie qu'il y avait marché le mercredi. résultat voiture enlevée, fourrière et tracasserie par une journée d'étuve et en présence de deux petits enfants privés de leurs loisirs contre une matinée de paperasse dans des vilains bureaux.

Et youpi!

Ca a continué sauf que je me suis racketté tout seul: en "ratant" ma marche arrière sur le parking extérieur de notre immeuble j'ai malencontreusement  reculé sur un lampadaire qui a pulvérisé le bloc-phare arrière droit. 126,85€ chez Peugeot plus Deux heures d'attente dans une concession surchauffée...Et j'ai eu de la chance: aucun élément de carrosserie n'a été touché!

Dernier "racket" automobile de la semaine la "Révision obligatoire" annuelle: 456€. Il a fallu changer les plaquettes de freins que le premier contrôle technique avait qualifiés de "usées".

Et dire que je voulais me faire plaisir en m'offrant un SUV. J'y ai (définitivement?) renoncé après cette semaine noire.

La bagnole. Un esclavage et un moyen radical de ne pas s'enrichir.

Partager cet article

Repost0

commentaires