Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 07:00

Il y a une génération ou deux de cela on "venait à l'Histoire" par des passeurs comme André Castelot, Alain Decaux ou Jean-François Chiappe. Pas par Emmanuel Le Roy-Ladurie, Mona Ozouf ou Jean Tulard.

Parce qu'ils avaient ouvert la voie en intéressant des non-spécialistes on passait des uns aux autres. Le Louis XI de Paul Murray Kendall pouvait devenir un étonnant succès de librairie parce que "La caméra explore le temps" ou "Alain Decaux raconte" étaient passé avant et avaient préparé le terrain.

Ceci pour dire que si Stéphane Bern n'a jamais été une référence pour moi il ne mérite pas la véritable cabale organisée par les milieux de la culture, de l'Histoire universitaire et, naturellement des médias trop content de décréter l'hallali contre l'un des siens qui essaie d'être moins creux qu'eux. Demorand salivait en rapportant la cabale l'autre jour..

Que Bern soit un adorateur de duchesses et un admirateur de dynasties n'enlève rien à son envie de faire partager ses passions (nombreuses) avec le plus grand nombre et de le faire avec une certaine "gentillesse" un peu agaçante mais rafraîchissante.

On lui reproche pêle-mêle d'être simplificateur, de ne pas s'intéresser aux peuples et à leurs luttes etc etc. Cette Histoire là, qui a pollué deux générations d'étudiants et de chercheurs et éloigné les Français de l'Histoire il y a des auteurs spécialisés et des ouvrages publiés qui se vendent à moins de 1000 exemplaires disponibles pour ceux qui les recherchent.
L'Histoire c'est comme la musique: si on ne connaît pas le solfège (en gros la chronologie, les grandes dates) on passe à côté de ce qui intéresse le grand public et donne envie d'aller plus loin.

Même d'illustres historiens comme Jack Lang ("François 1er") ou François Bayrou ("Henri IV") l'ont compris: pour captiver un public l'histoire du marteau-pilon est moins fédératrice qu'une biographie traditionnelle!

La haine du nouveau président est en train de tourner à l'obsession. Parce qu'il a confié une mission à Bern on crache sur eux. Cela me rappelle le quinquennat Sarkozy et les sorts de Faudel, Doc Gynéco et tant d'autres.

Ce "jeu de massacre" n'est pas sain et pas démocratique. Toutes proportions gardées cela rappelle l'esprit de 1793  va t'on rétablir la chasse aux suspects?

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand P
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages