Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2018 2 09 /01 /janvier /2018 07:00

De temps à autres les médias et les intellectuels ne répugnent pas à organiser une tempête dans un verre d'eau littéraire et à pousser des cris d'orfraies à propos des polémiques qu'ils ont eux-même amorcées.
On a connu cela récemment avec la réédition de "Mein Kampf" qui a suscité plus d'articles indignés que de lecteurs.
Ils remettent ça en ce début d'année 2018 avec 3 livres de Céline considérés comme pamphlets antisémites absolus.
Ce faisant il leur ont fait ou font, tant au pensum d'Hitler qu'aux livres illisibles du Dr Destouches une publicité dont les éditions Gallimard doivent se frotter les mains. Ces dernières, ne l'oublions pas, sont une entreprise commerciale!

Ne nous y trompons pas: si certains sont réellement scandalisés par le contenu des pamphlets de Céline la plupart de ceux qui s'agitent prennent juste une posture intellectuelle à bon compte.

Evidemment j'exclus de ce soupçon Serge Klarsfeld pour qui j'éprouve une immense admiration.

Il suffit d'entrer dans une librairie ou dans un "centre culturel" genre Leclerc ou Cultura pour deviner que ni Hitler ni Céline ne rempliront les caddies.
Ce qui se vend, les classements des ventes et les émissions littéraires le démontrent, n'est certainement pas ce genre de littérature. 
D'ailleurs je suis persuadé que les amateurs de Céline ou de littérature proscrite savent de toute éternité où se procurer leur "came". Ils n'attendent pas la réédition comme le drogué sa dose!

Au mieux, pour elles, les éditions Gallimard vendront 761 exemplaires de "Bagatelles pour un massacre" et 145 de "l'école des cadavres".
Je n'ai pas constaté pour Noël et le jour de l'an que le cadeau incontournable était "Mein Kampf", même en édition à colorier.

Beaucoup de bruit pour rien comme l'écrivait le grand Bill...

Partager cet article

Repost0

commentaires