Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2018 3 25 /04 /avril /2018 07:00
"j'ai changé", mais tout seul.

Je crois que ma famille, mes amis et mes relations s'abusent en pensant que ma seconde femme a "déteint" sur moi. Tous croient me complimenter alors qu'ils me blessent.

C'est presque vexant de lui attribuer les changements que l'âge et la réflexion ont opérés sur ma personnalité. J'ai changé, certes, mais notre rencontre ne s'est faite que parce que, justement, j'avais déjà opéré ma mue.

Non que F*** n'ait aucun mérite, au contraire, mais j'en ai tout autant qu'elle, sinon plus.

Après mon licenciement-sanction-éjection et l'épuisement de la relation avec la mère de mes enfants j'ai beaucoup réfléchi et admis que certains traits saillants de ma personne devaient être corrigés si je voulais retrouver un job et faire la connaissance d'une ou d'autres femmes. Si je voulais connaître des périodes plus calmes et moins risquer l'AVC ou la crise cardiaque aussi.

Et d'abord être moins impulsif. Ecouter plus les autres, ne pas réagir trop vite et argumenter, M'attacher d'abord à ce qu'il y a d'unique et de bien chez les autres au lieu de juger superficiellement. Introduire ces changements n'était pas facile et me prit du temps. ce fut gratifiant et me fit reconsidérer des relations anciennes. Au tamis de l'observation certaines en sortirent consolidées tandis que d'autres étaient essorées et vouées à disparaître.

Ainsi fut-il fait. Non, au tout-début, sans retours brusques au "Bertrand d'avant" et à ses jugements abrupts. Mais la volonté de modifier -en bien- et profondément ce que j'étais était totale.

Mes proches et très proches m'observaient et attendaient l'inévitable rechute qui ne vint pratiquement jamais. Plus de ces colères-orages, plus de ces jugements lapidaires ni de ces critiques peu constructives (à part sur ce blog qui servit d'exutoire).

C'est à partir de ce moment que je rencontrais des femmes différentes et sur des critères différents. Que je m'attachais à d'autres personnes, souvent différentes (mais pas incompatibles avec) des amis d'avant.

Sans fausse modestie l'homme que j'étais auparavant, malgré (ou grâce à?) ses imperfections et son caractère "difficile" n'avait jamais eu de difficultés dans ses relations avec les femmes. Celui qui prenait la suite ayant d'autres attentes choisissait d'autres personnalités susceptibles de le conforter dans sa volonté d'être moins entier et plus à l'écoute des autres.

C'est ainsi que j'ai rencontré A*** puis F*** qui, toutes deux, n'auraient jamais passé plus d'une soirée avec celui que j'étais avant. On peut parler d'assagissement ou de maturité.

Voilà pourquoi l'influence de F***, si elle est indéniable, porte sur d'autres éléments et peu sur ma personnalité telle qu'elle est aujourd'hui et pourquoi je ne reçois pas la réflexion "elle t'a changé" avec un authentique plaisir: à la marge elle a pu m'aider à modifier certaines choses mais l'essentiel venait de moi. Et je ne crois pas que le critère d'une relation homme-femme réussie soit l'évolution des 2 membres vers ce qu'attendaient les 2 parties au moment de la rencontre.

En d'autres termes on apporte ce qu'on est et l'autre doit s'en satisfaire!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages