Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2018 1 04 /06 /juin /2018 07:00

(Sincèrement, en entendant l'intitulé de l'émission consacrée à Andy Warhol, je me suis dit: "On va peut-être sortir des lieux communs: La Factorerie/New York/le Velvet Underground/Nico/ les soupes campell/les célébrités/la drogue etc." J'étais prêt à me faire une idée, pourquoi pas positive en fonction des informations contenues dans le document.)

Entendu une émission de radio dans laquelle la personnalité et l’œuvre d'Andy Warhol étaient en quelque sorte "autopsiées".
Du fait que c'était un document uniquement oral l'aura de l'oracle artistique (je me fais plaisir!) était fatalement amoindrie: les boîtes de soupe Campbell perdaient de leur pouvoir symbolique et/ou contestataire en étant seulement évoquées.
Même chose pour ces portraits de Jackie Onassis, de Marilyn Monroe ou de Mick Jagger: savoir qu'il barbouillait des photos retire une part de "génie" à son œuvre.

De même la frénésie qu'il mit à se composer un personnage à base de perruque et de fond de teint laisse une impression de malaise: quoi? le personnage emblématique du "pop art" était cet être mal dans sa peau et affecté?

Sa vie personnelle (un authentique fiasco), sa personnalité (un cinglé), sa soif inextinguible de reconnaissance... tout concourrait à s'imaginer non un artiste génial mais un génial manipulateur des médias, toutes disposées à servir de faire-valoir.

Notre époque est friande de ces personnages qu'on qualifie de "border-lines" tel Yves Saint-Laurent qu'une époque moins tolérante aurait enfermé en "cabanon".

Souvent américaines ces stars, malgré des dysfonctionnements personnels ou intellectuels évidents (Michael Jackson, Presley, Brando, Warhol, Prince...) bénéficient, du fait de leur notoriété et de leur fortune d'une sorte d’immunité critique et, bien plus déplaisant, juridique.

Mieux, grâce à leurs vies dissolues et absurdes ils deviennent intouchables et... universellement admirés. Une heure d'émission plus tard je serais bien en peine de dire en quoi Andy Warhol aura révolutionné le monde  des arts ni son apport à la culture.

Hormis des boîtes de soupe industrielle photographiée un grand nombre de fois...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires