Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2019 1 21 /01 /janvier /2019 07:00

Je n'arrive pas à comprendre le rejet quasi physique du Président de la République par toute une frange de la population et qui dépasse sans doute les 50%.

Comparé aux deux (ou trois, ou quatre..) qui l'ont précédés ce Président là mérite, selon moi, infiniment moins l'impopularité qu'eux. Que lui reproche t'on au juste? d'être méprisant, de venir de la grande bourgeoisie, d'être passé par la banque Rothschild, d'avoir "trahi" Hollande, de ne pas avoir d'expérience électorale de terrain, d'être marié avec une femme plus âgée que lui, d'être provocateur dans ses propos, de ne pas connaître les Français, d'être déconnecté des réalités, d'être un Européen convaincu, de mener une politique en tous points conforme aux desiderata du FMI, de la Banque Mondiale et de Bruxelles, d'être trop sur de lui, d'être trop jeune, d'être mal entouré, de n'avoir pas d'équipes politiques suffisantes, de parler un langage trop châtié, d'employer des expressions inconnues, d'être heureux, de tenir compte de l'endettement de la France et de l'état de ses finances, de respecter la parole du pays, de vouloir tenir ses engagements et de penser déjà à sa réélection.

Ouf!

Prises une par une il faut le reconnaître, chacune de ces critiques négatives est frappée au coin du bon sens et reflète une partie de la vérité. C'est de les voir toutes prises à charge et uniquement à charge qui (me) pose un problème.

Prenons l'âge de sa femme, qu'en avons-nous à faire? en quoi cela nous regarde t'il et en quoi cela peut-il lui être reproché, parfois aussi trivialement?

Plus gravement, étudions sa vision de l'Europe. A t'il, comme Nicolas Sarkozy, avalisé par un traité (celui de Lisbonne) voté par les Assemblées un texte rejeté par referendum par la majorité des électeurs? évidemment non. Il est convaincu que notre appartenance à l'Europe est bénéfique pour le pays et que certaines choses doivent être améliorées. La comédie-dramatique du "Brexit" lui donne raison, me semble t'il.

Reprenez tous les points que j'ai soulevés et qui sont reprochés amèrement à Emmanuel Macron, jusqu'à son passage à la Banque Rothschild. L'intransigeant socialiste Henri Emmanuelli comme le Président Georges Pompidou sont aussi passés par cette banque. Le leur a t'on reproché? et ainsi de suite.

Chaque argument a ses explications, ses justifications et ses critiques; mais l'on n'est plus, dans le cas du Président Macron, dans le réel mais déjà dans le fantasme. Quoi qu'il dise et qu'il fasse est, pour une partie de l'opinion, systématiquement mis à son débit. Les "fake news", le "bashing" systématique, la haine de classe et la bêtise empêchent ceux-là d'avoir une attitude moins subjective. 

Eux et ceux qui les encouragent en ne les éclairant pas sur la direction que prend leur action et leur mode fermé de penser jouent avec le feu. Les premières femmes tondues de la Libération ont précédé les règlements de compte et les liquidations sans jugement. Je ne dis pas que la situation mène à cela mais le caractère buté (j'écrirais même "borné") de certains gilets jaunes peut conduire à des drames que des rejets définitifs rendent possibles sinon probables.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

violette 28/01/2019 13:52

Moi je te le dis "les gens ils ne sont pas tentils"..

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages