Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2019 5 05 /04 /avril /2019 07:00
Un homme, ni plus ni moins.

Sur la chaîne privée "Planète Crime Investigation" j'ai regardé (2 avril 19, 13H00), étonné, intéressé puis fasciné un documentaire sur celui que le Belges ont surnommé "le roi de l'évasion", un certain Murat Kapplan. 

Je ne suis pas du genre à m'esbaudir devant les exploits d'un malfrat mais là il s'agit d'autre chose. L'homme avait accepté une interview et dans celle-ci sa personnalité toute entière apparaissait et laissait percevoir un homme de 56 ans intelligent, attachant et humain au bon sens du terme.

Cet Albanais d'origine, réfugié avec ses parents n'est certes -et il le reconnaît sans ambages- pas un enfant de chœur mais c'est un homme avec ses forces et ses faiblesses qui "n'entre pas dans le cadre".
Il y a des personnes, comme cela, qui ne peuvent avoir d'horaires réguliers, faire leurs courses et payer leur horodateur. Des aventuriers, des "outlaws". On a peu de chances de les trouver à un arrêt de bus ou faisant la queue devant la Comédie Française.

Ni Robin des Bois ni Mesrine, un type futé aux réactions imprévisibles qui ne peut qu'avoir maille à partir avec la justice.

Sa jolie et intelligente femme Virginie Barré fait preuve, à son  égard d'un amour raisonné et raisonnable que seul un homme intéressant peut susciter. Être aimé comme ça par une telle femme... ce n'est pas donné à tout le monde. J'ai cru comprendre qu'elle a été championne de rallye. Ni aveuglée ni dure elle a intégré le fait que l'homme qu'elle s'est choisi est "différent" et elle accepte d'en payer le prix incroyablement élevé.

Bref, cette fois je me suis vu juré et dans un état d'esprit très conciliant avec l'accusé tout en n'oubliant pas ses erreurs et fautes.

Le document est devenu passionnant lorsqu'il a expliqué que le cas Murat Kapplan a servi aux conservateurs belges pour atteindre politiquement la ministre de la justice. Celle-ci a très brillamment expliqué la "philosophie" des permissions de sortie accordées aux détenus et c'était instructif et brillant. Loin des clichés qu'on entend à chaque crime épouvantable.

Partager cet article

Repost0

commentaires