Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2019 1 20 /05 /mai /2019 07:00
"Êtres Chairs" Olivier de Sagazan, exposition à Toulouse"Êtres Chairs" Olivier de Sagazan, exposition à Toulouse
"Êtres Chairs" Olivier de Sagazan, exposition à Toulouse"Êtres Chairs" Olivier de Sagazan, exposition à Toulouse

Depuis "La nuit des morts-vivants" le zombie a bonne presse. C'est un concept qui a irrigué la littérature, le cinéma, la musique (on se souvient du clip de Michael Jackson "Thriller") et d'autres arts comme le maquillage.

On n'a sans doute pas attendu le film horrifique de George A. Romero (1968) pour se faire peur avec des revenants et, des momies aux sorcières en passant par les goules, les vampires et toute une ménagerie, les représentations de la mort (que l'on songe aux squelettes grimaçants des danses macabres du Moyen Age) ont été sources d'inspiration de nombreux artistes dans des civilisations différentes.

L'exposition dont je souhaite vous entretenir tient de tout cela à la fois. Et aussi de la sculpture sur corps, de la vidéo, du rapport entre l'artiste et son art, de la représentation de soi-même comme une œuvre d'art et d'une infinité d'autres thématiques que font naître les tableaux, les sculptures, les films et les improvisations de Olivier de Sagazan dans une (trop petite) exposition qui lui est consacrée à Toulouse. (18/04 - 5/07 Centre culturel Bellegarde, 17, rue Bellegarde 31000 Toulouse, entrée libre).

Pour une fois j'ai beaucoup aimé les vidéos diffusées l'une à l'entrée de l'exposition sur un téléviseur et dans laquelle Sagazan s'explique l'autre à la fin sur un écran et consacrée à ce que je qualifierais d' "happenings dérangeants mais intéressants".

Tour à tour Oniriques, brutaux, poétiques, agressifs les arts pratiqués par Sagazan ne peuvent laisser indifférents.

j'ai visité l'exposition (belles salles aux parquets magnifiques éclairés par la lumière du jour) en même temps qu'un groupe d'enfants de moins de 10 ans et ai trouvé curieux qu'on leur montre des choses qui ne manqueront pas de se rappeler à eux dans leurs cauchemars.

Je ne dis pas que l'exposition est laide ou "tape-à-l’œil", loin de là, mais elle est, à coup sur, impressionnante. Comme l'est le remarquable livret d'accompagnement de l'exposition qu'on peut prendre à l'issue de celle-ci.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires