Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2019 4 23 /05 /mai /2019 07:00

Je suis étonné par la place que prend le cinéma dans l'actualité quotidienne et hebdomadaire. Plus surpris aussi par le temps qu'on y passe à décortiquer plan par plan tel  ou tel film en disséquant doctement les intentions de l'auteur.

Le cinéma est une des rares matières artistiques qui déclenche des superlatifs avec une telle régularité. Comédiens, réalisateurs mais aussi producteurs se voient révérés, pour certains, comme des génies absolus. Tout récemment, dans un demi-sommeil, j'entendais les épigones d'une critique autrefois inspirée jeter des pétales de roses sur "les-frères-Dardenne" comme si ce monstre bicéphale était la réincarnation de Stanley Kubrick, d'Orson Welles ou de Nagisha Oshima. Rien de moins!

A de (très) rares exceptions près le cinéma est une industrie de loisirs produisant des objets calibrés destinés à satisfaire les attentes d'un public donné. Qu’on le déplore ou s'en félicite les gens de cinéma recherchent des recettes éprouvées en sacrifiant ce qui a fait la richesse du 7ème art: l'artistique.

Alors c'est vrai; on ne peut tourner tous les quatre matins "Citizen Kane", "Assurance sur la mort", "Les dames du Bois de Boulogne" ou "Quand la ville dort". Mais on peut conserver de l'ambition et vouloir offrir à un public exigeant des films de qualité exempts des "gimmicks" de l'époque...

Plus le cinéma se vautre dans le convenu, la fausse réflexion (Xavier Dolan) ou son contraire, le toc et les paillettes et moins on a envie de craquer un billet de 10€ pour entrer dans une salle sombre, enquiller 20 minutes de publicité et voir une daube recyclant les principes d'une psychanalyse pour nuls.

C'est ça ou un bellâtre en slip Eminence aux couleurs des States qui sauve le monde! à peu de choses près.

Les frères Dardenne qui font défaillir la critique féminine de France Inter ne sont pas sur le point de nous offrir "la Fièvre dans le sang", "There will be blood", ou "la barbe à papa"...

Partager cet article

Repost0

commentaires