Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2019 2 11 /06 /juin /2019 07:00

Dans nos relations nous avons un couple reconstitué qui élève à domicile J*** trisomique de 25 ans.

J*** a été choyée, (bien) éduquée, suivie, écoutée et "poussée" pour aller le plus loin possible dans les apprentissages et l'autonomie. C'est une jeune femme qui, malheureusement, n'accepte plus de faire des efforts et se laisse aller sur le plan intellectuel.
Comme si elle était épuisée par les exigences élevées mais justes de son entourage à son égard, elle semble se replier sur un monde chimérique de princesses, d'histoires d'amour stupides et de "soap" télévisés en provenance du Brésil. Elle s'identifie aux personnages féminins et s'immerge dans des dialogues insipides qu'elle dit à voix presque haute dès qu'elle est seule.

Quand elle oublie que nous sommes là elle parle dans sa chambre, dans la salle de bains ou les toilettes comme si elle tenait une conversation. Même dans la voiture elle chuchote des dialogues sans queue ni tête.

Elle ne supporte pas qu'on lui fasse des remarques sur son appétit (elle dévore et n'est jamais rassasiée) ou sur l'impolitesse qui est désormais la sienne. Elle ne supporte plus la moindre réflexion, quel qu'en soit le sujet.

Cette régression est triste et douloureuse. Elle parle bien et emploie un vocabulaire riche et adapté qui tranche avec d'autres comportements très infantiles. On ne sait plus comment la rendre heureuse et on se demande si elle peut l'être encore.

Sa famille est épuisée de la tenir à bout de bras depuis tant d'années et elle, elle semble de plus en plus renfermée et agressive.

Récemment elle était en présence d'un petit garçon trisomique également de 8 ou 9 ans. Il recherchait son contact mais elle l'a ostensiblement ignoré. Elle ne se voit pas comme différente et espère rencontrer un prince charmant comme les caricatures de ses séries: musclé et viril, macho et tombeur.

Le plus difficile est de ne plus pouvoir aider nos amis: ils sont épuisés et J*** leur "mange" énergie et moral. Nous la prenons parfois le temps d'un week-end mais elle ne fait rien que pianoter sur son ordinateur portable ou son téléphone et fait la grimace à toute proposition de sortie.

Loin de sa famille (et de sa mère et ses soeurs surtout) elle est un bloc d'inertie.

Pourquoi je raconte cela? parce que dans le tramway j'ai laissé ma place assise à une jeune trisomique et qu'elle m'a "remercié" par un sourire merveilleux.

Et J*** ne sourit quasiment plus.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages