Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2019 4 24 /10 /octobre /2019 07:00

Après tous ces énervements il est bon de faire retomber la tension. Ce monde d'abrutis (comment qualifier autrement un monde dont l'homme le plus puissant est...Donald Trump?) possède un envers acceptable qui, hélas, retient moins l'attention.
On entend, lit ou voit plus de choses inintéressantes par tranches de 24 heures qu'on n'en entend, lit ou voit de passionnantes. C'est ainsi.

Cette longue et lourde intro pour parler de Pascal Bruckner, romancier et essayiste Français qui vous transporte vers le meilleur dès qu'il parle ou écrit.

Son récent livre "Une brève éternité" est sous-titré "Philosophie de la longévité". Il aborde le vieillissement en traitant tous ses aspects avec clarté, recherche et soucis de ne rien laisser dans l'ombre.

Sa pensée est forte et ce qu'il écrit est facile à comprendre. Pas de concepts fumeux chez lui, à la différence de "philosophes" plus en vue. Une seule critique de ma part, le trop grand recours à des citations et, particulièrement à des citations d'auteurs très éloignés.

Certaines pages sont éblouissantes et l'on se prend à regretter de ne pas avoir formulé soi-même ces constatations ou ces idées.

Bruckner ne se prend ni pour Badiou (heureusement!), ni pour Onfray (ouf!) ni pour le cuistre à chemise  blanche. C'est reposant.

Ce petit livre vous fait vous sentir intelligent et sa lecture "fait du bien".

C'est dit!

Partager cet article

Repost0

commentaires