Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2019 5 04 /10 /octobre /2019 07:00

J'ai regardé l'émission télévisée (France 5, 1er Octobre 2019 21H00) consacrée aux relations très houleuses entre la République islamique iranienne, la France et les Etats Unis. Je pensais connaître le sujet et ai été surpris d'apprendre beaucoup.

Et tout d'abord que si Valéry Giscard dit d'Estaing, Helmut Schmidt et Jimmy Carter on "lâché" le Shah en 1978 c'est qu'ils le savaient en phase terminale d'un cancer lui laissant tout au plus quelques mois à vivre. Ce fait est très important et éclaire ce cafouillage d'un début d'explication, voire de rationalité.

J'ai enfin revue l'interview du premier ministre du Shah dans sa prison l'avant veille de son exécution sommaire. Christine Ockrent est moins véhémente que dans mon souvenir et ne "tourmente" pas l'homme brisé mais assène des questions inutiles sur un ton péremptoire déplacé. Dont acte.

J'ai ri de bon cœur en entendant que nos "grandes âmes intellectuelles", Foucault et Sartre pour ne pas les nommer, ont cru à la promesse de démocratie de l'Ayatollah Khomeiny et lui ont apporté leur soutien actif et moral... je le répète; les Intellectuels Français ont soutenu TOUTES les dictatures exotiques qui se sont présentées à eux du moment qu'elles utilisent  un discours révolutionnaire progressiste. Et ils continuent.

François Mitterrand a eu une approche naïve et "autocratique" de gérer les relations entre les deux pays. Son entourage de l'époque (Jean-Louis Bianco surtout) reste admiratif au-delà de toute raison.

La fameuse affaire "Gordji", du nom de ce traducteur de l'ambassade de la République islamique d'Iran et qui a pollué le débat de 1988 est un inextricable et incompréhensible sac de nœuds dont les deux protagonistes de la première Cohabitation se sont servis pour affaiblir l'autre au détriment de l'image du pays. Aujourd'hui encore les partisans de Chirac disent que Mitterrand mentait "dans les yeux" des Français tandis que ceux de Mitterrand pensent que Chirac mentait avec aplomb. Il est à craindre que nous ne saurons jamais le fin mot de l'histoire.

Les "otages" (en fait des victimes de rapt crapuleux) nous rappellent que certains Etats adoptent de comportements de maffieux et qu'il est impossible de lutter avec eux en respectant le droit.Ce passage du document est trop peu fouillé et assez elliptique. On glisse vite. On ne parle pas de la mort épouvantable de Michel Seurat par exemple.

Le document aborde les attentats, les crimes de sang voulus par l'Iran et perpétrés sur notre sol. On est écœuré par ces affaires ignobles qui se soldent par des tractations sordides.

On aborde la guerre Irak/Iran puis, pfffuuiiiiiiiiit! on n'en parle plus. Combien de morts? quelle durée? résultats? passés par "profits et pertes".

L'accord sur le nucléaire iranien et la volte-face de Trump sont abordés mais rapidement.

Et le document s'achève sur les deux terminaux pétroliers d'Arabie Saoudite détruits récemment.

Document que vous devez sans doute pouvoir regarder en replay, ce que je vous conseille de faire!

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages