Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2019 5 29 /11 /novembre /2019 07:00

Curieusement l'éditorial matinal de ce mardi 26 novembre, signé Thomas Legrand et diffusé sur France Inter ne m'a pas catastrophé.

Il s'appuyait pourtant sur des sondages d'opinion extrêmement négatifs pour le "Couple Exécutif" qui, bien que déjà très bas continue de perdre des points.

Comme si cela ne suffisait pas il a été dit que la journée du 5 septembre est très majoritairement soutenue par les personnes sondées qui, comme si cela ne suffisait pas, restent à 50/50 pour cent favorables aux Gilets Jaunes, contre la réforme des retraites et j'en oublie.

Ce pays qui réclame à cors et à cris des réformes prend systématiquement faits et causes pour ceux qui les tuent. Nos syndicats Français, uniquement défenseurs de ceux qui ont un emploi stable, s'arrangent pour faire capoter TOUTES les réformes et accusent les gouvernements successifs d'être responsables de leur incurie, de leur malhonnêteté et, en fin de compte, de ne pas faire ce qu'ils les ont empêché de faire. Ubu est à la CGT et chez SUD. Mais pas que.

Que le Président soit un soliveau façon Jacques Chirac deuxième mandat ou un agité pétaradant (façon Sarkozy, pas Hollande!) ça ne va jamais. Tout procède du Président qui devrait être omniscient, soigneur, sage, devin, habile, honnête et disponible pour chaque Français individuellement. A bien y regarder on reproche à Macron de ne pas guérir les écrouelles!

Le côté rassurant -si j'ose dire- est que personne, absolument personne, toujours selon les sondages cités par Thomas Legrand, n'est considéré comme pouvant faire mieux. Personne n'est regardé comme un espoir ni comme une possible alternative. Ni la fille le Pen dont, heureusement, chacun doit avoir quelques images de son consternant débat de second tour de la Présidentielle en tête, ni Mélenchon dont l'instabilité personnelle et les attitudes souvent inquiétantes restent dissuasives.

Baroin, perdreau qui grenouille à droite depuis les années 80, Bertrand qui a le charisme d'une huître et des idées datant de Paul Deschanel et Jean-Yves Le Drian (?) tirent leur épingle du jeu en étant positifs dans ces mêmes sondages.. On le voit; la relève tarde et ne fait guère rêver.

Remplacer Macron par Bertrand, l'audace fait hésiter!

Je ne suis donc pas catastrophé parce que, semble t'il, le pays commencerait à aller mieux et que seule, l'invraisemblable déprime des Français conjuguée à leur pessimisme paralysant les empêche de voir qu'il y a pire que notre situation.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires