Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2019 3 27 /11 /novembre /2019 07:00

Dans la série "j'enfonce des portes ouvertes" voici le post du jour entièrement basé sur l'observation effarée du matraquage de publicités dans notre vie quotidienne.

On finit par n'y prêter attention que par intermittence mais elle est là, protéiforme, insidieuse, racoleuse, culpabilisante, idiote, s'adressant le plus souvent à notre cerveau reptilien.

Parasitaire et nous coûtant cher la publicité est envahissante et il est illusoire de compter lui échapper. Les supports se multiplient comme les produits industriels inutiles qu'elle est chargée de rendre indispensables.

Clinquante, vulgaire, faisant appel à ce qu'il y a de moins noble chez chacun d'entre nous; l'envie, la jalousie, la convoitise... elle s'invente un langage universel qu'il est illusoire de repousser tant il s'impose à tous.

Messages radios consternants, "pauses" de publicité sans fin à la télévision ou au cinéma, affiches, dessins, photos, sponsoring, achats d'espaces, name-dropping etc impossible de citer toutes les formes qu'elle prend tant elles sont nombreuses.

Ici, pour certaines campagnes limitées dans le temps, les tramways sont entièrement dédiés à la publicité, vitres comprises, transformant un engin de transport en affiche bariolée mobile.

A propos de mobiles, il ne vous aura pas échappé que près du quart des appels ou des SMS est constitué de publicités. Vous achetez une fois chez X ou Y vous êtes captifs et inamovibles, malgré vos nombreux essais pour être radié des fichiers.

... fichiers qui sont vendus, revendus et cédés, sans autorisation, à des maquignons sans scrupules.

Déjà qu'être harcelé par des publicités est pénible que dire de l'être pour des produits ou services qui ne vous concernent en rien?

Quand on sait ce que pèse le marketing en général et la part que l'on retrouve dans le prix de biens de consommation il y a de quoi s'agacer: on ne demande rien!

Même France Inter, même Arte en diffusent!

 

Partager cet article

Repost0

commentaires