Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2019 4 07 /11 /novembre /2019 07:00

J'ai regardé avec intérêt l'agaçante parce que "partiale" émission de télévision "C'Politique" sur France 5 et diffusée dimanche 3 novembre à l'heure où ceux qui vont retravailler le lendemain se sentent envahis d'un spleen vespéral.

L'un des invités était le journaliste Jean-Luc Hees qui a fait la majeure partie de sa carrière sur la radio publique et en particulier sur France inter. Il a même été Président du groupe Radio-France de 2009 à 2014.
Je me souviens entre autres d'une polémique avec Edwy Plenel, du licenciement abrupt de Stéphane Guillon et Didier Porte et aussi d'un programme diffusé en fin d'après midi "Synergie" de 1990 à 1999, émission annoncée par "Hey Nineteen" du groupe Steely Dan. J'aimais bien.

Dans mon souvenir le journaliste avait, selon la formule amusante consacrée "oublié d'être con" même s'il était un peu donneur de leçons et qu'on le sentait attiré par les honneurs et le pouvoir.

J'avais presque oublié cet homme d'aujourd'hui 68 ans. "Grand témoin" de "C'Pollitique" il était invité pour parler de Donald Trump en tant que journaliste ayant écrit un livre sur le Président des USA et "parce qu'il avait longtemps habité là-bas". Motifs un peu légers quand on sait qui écrit pour dire quoi dès qu'il s'agit de ce sujet. Nous aimons haïr les États Unis, nous aimons aussi être confortés dans nos partis-pris et nul en France ne saurait reprocher à un journaliste d'avoir pronostiqué (en la souhaitant) la victoire d'Hillary Clinton pour rester dans un passé proche.

Ces livres sur les Présidentielles  américaines sont soldés dès les Primaires qui viennent en contredire le contenu!

Jean-Luc Hees donc, était doctement interrogé et donnait l'avis que tout le monde (moi compris) attendait: "Oui, Donald Trump est fou". Il nuançait en disant qu'il avait un certain sens politique mais le message était sans appel: avec ce Président le monde était en danger et la démocratie américaine en sursis. Rien de moins. 

Pépère y allait même de sa larme versée sur les migrants Mexicains. A la suite, il est vrai, d'un reportage bouleversant sur ce sujet mais .... quand même...

On arrive au "pourquoi" de ce post: je déplore ce ron-ron télévisuel où l'on se conforte entre amis et où l'on discute entre spécialistes adoubés, servant au public un ragoût maintes fois réchauffé.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages