Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2019 1 30 /12 /décembre /2019 07:00

Ma fille était encore une toute petite fille. 4 ou 5 ans je crois. Une amie de la famille venait de mourir et nous en étions, quoique discrètement, tout retourné.

A un moment de la journée elle est venue s'assoir sur mes genoux et a posé des questions qui la taraudaient. Pourquoi elle était morte, où allait-on après la mort et enfin, pour elle, la grande question: "est-ce que tout le monde meurt un jour?".

Je voyais presque la progression de sa réflexion sur son visage attristé. Elle plongea son regard dans mes yeux et me demanda: "Et toi Papa, tu mourras aussi un jour?".
A ma réponse affirmative mais apaisée elle fondit en larmes.

Ému je tentais de lui dire que je ne mourrais pas de suite, que je serais là pour elle encore longtemps et autres réflexions destinées à soulager sa peine.
Les yeux baignés de larmes elle me dit: "ce n'est pas ça Papa, c'est que je vais mourir aussi".

Je me souviens bien de ce moment et de son intensité. J'avais vu cette petite fille alors gaie et insouciante (... du moins je le croyais) se pénétrer de l'idée de sa propre fin.

 

Récemment mon petit-fils par alliance, 8 ans, a vécu et nous a fait vivre sa peur de mourir. La tempête Fabien a secoué la Corse et, en dépit de la désorganisation due aux conditions météo d'une part et aux inondations d'une autre l'avion reliant Toulouse à Ajaccio a été détourné vers Bastia ce lundi 22 décembre. Au moment de l'atterrissage la pluie et le vent qui soufflait en rafales ont terriblement secoué le vieux coucou d'Air Corsica. N*** a lui aussi fondu en larmes. Inconsolable il pensait aussi qu'il allait mourir.

Cette connaissance profonde de notre "finitude" n'est pas, comme on l'a longtemps cru, le propre de l'homme. Mais, du fait qu'il peut exprimer son angoisse et matérialiser cette fin commune à tous elle est fondamentale. L'avoir vue chez des êtres si jeunes et si "innocents" est une expérience que je n'oublierais pas.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires