Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2019 5 27 /12 /décembre /2019 07:00
Federico Fellini et Luchino Visconti

J'ai appris que les deux très grands metteurs en scène de cinéma Italiens Federico Fellini et Luchino Visconti, qui ont été deux maîtres du cinéma Européen dans les années 60 et 70 ont été amis et ennemis, rivaux, fâchés puis plus fâchés pendant toute cette même période.
Il a même été précisé que leurs "coteries" (dirigée, riens de moins, par Franco Zeffirelli pour celle de Visconti) soufflaient sur les braises, donnaient du sifflet et ciselaient les déclarations de guerre par presse interposée.

Des années après que reste t'il de ces "guerres picrocholines"? Fellini a gagné la bataille de la postérité et, avec "La strada", "8 1/2", "Fellini Roma" et "Amarcord" est considéré comme l'un des plus grands du cinéma mondial. J'aurais d'ailleurs tendance a ajouter "Prova d'Orchestra" dans cette brillante liste.*

Tout le monde se souvient du rêve de Marcello Mastroiani, d'autant plus qu'il a les sublimes traits de Claudia Cardinale dans une de ses premières apparitions devant une caméra. ("8 1/2"). Encore plus de personnes n'ont pas oublié Anita Ekberg et ses formes généreuses dans la Fontaine de Trevi à Rome. S'il fallait illustrer Fellini et sa démesure on prendrait Donald Sutherland dans son "Casanova".

Pour Visconti les images sont moins nettes. Un peu de Burt Lancaster et de Claudia Cardinale (magnifique) tous les deux dans "le Guépard", Delon dans "Rocco et ses Frères", Dirk Bogarde dans "Mort à Venise". J'ajouterai Laura Antonelli sage comme jamais dans "l'Innocent". Helmut Berger en Louis II de Bavière le symbolise le mieux.

Au premier des films foisonnants, baroques, dingues, personnels, inclassables au second des œuvres un peu figées ("Ludwig", "Violence et passion") frôlant parfois l'académisme. ("Les damnés"). Le plus drôle est qu'ils partageaient souvent (qu'ils se disputaient serait plus juste) les mêmes techniciens et comédiens. Générant d'autres rancœurs ou en consolidant d'anciennes!

Dire que Fellini et Visconti se sont évités pendant plus de dix ans parce que l'un a dit de l'autre qu'il "faisait des films de PD" tandis que l'autre répliquait qu'il avait filmé une réception de la Haute Société romaine "avec des yeux de "larbin"!

Toutes ces disputes entre maestros, surjouées sans doute sont maintenant oubliées et constituent les scories de la grande Histoire du Cinéma Italien qui fut l'un des plus grands du Monde avant d'être violé puis assassiné par Berlusconi & Co.

 

* Prova d'orchestra" possède un des scénarios de film les plus culottés de l'histoire du cinéma.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages