Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2020 2 26 /05 /mai /2020 07:00

Dans notre époque de faux-culterie assumée on appelle "incivilités" des actes grossiers, insultants et méprisables que ce terme euphémisant permet de normaliser et donc, en fin de compte, de supporter sans broncher.

J'ai suffisamment parlé des tags pour ne pas y revenir longuement; Un dégénéré salit les murs privés de Toulouse, surtout ceux de beaux bâtiments qu'il salope consciencieusement. Il signe ses ordures de sa "signature d'artiste" LARV. Il a un site sur lequel il poste ses "œuvres". On peut donc très facilement le retrouver et lui faire payer ses dégradations. (dans mon immeuble il a apposé une bouse en arrosant copieusement de peinture les voitures garées sur leur parking extérieur.

La mairie renvoie au privé qui renvoie à la municipalité. Les assurances font les mortes. Incivilités vous dis-je!

Autre énervement: les dépôts sauvages de déchets encombrants. A la faveur du confinement de braves citoyens déposaient à la nuit tombée leur vieux frigo dégueu, leur machine à laver rouillée, leur table à repasser ou leur canapé répugnant.

Un voisin voyant cela ajoutait son vieux matelas ou ses placards de cuisine  tandis qu'un furtif en profitait pour poser sur la pile des vieilles portes  et un  miroir cassé.
... Et la table à langer du petit Enzo.

La déchetterie est à moins d'un kilomètre et ses horaires d'ouverture pourraient difficilement mieux arranger le public. C'est égal, droit et fier on vient déposer sur le tas, qui une vieille étagère qui une cocotte minute répu.

Incivilités.... il y a des coups de pied au cul qui se perdent.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires