Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2020 5 22 /05 /mai /2020 07:00

Son positionnement Européen, très Européen, ses "marqueurs" politiques et économiques (entre autres la suppression de l'ISF, la réforme des retraites...) ont "démonétisé" l'homme Macron. Les premiers de cordée peuvent traverser la rue pour trouver du travail: ils sont les seuls à pouvoir le faire.

Désenchantement, désamour, désespérance.... la greffe Macron n'a pas pris et le pays, qui aime détester ses présidents depuis Giscard (1974-1981) s'est mis à contester d'abord puis honnir le dernier qu'il a élu. Les gilets jaunes ne s'en prenaient pas qu'à la politique mise en œuvre par le gouvernement, ils s'en prenaient au Président lui-même qu'on menaçait (pas toujours que symboliquement) de l'échafaud.

Excès? sans doute. Il n'empêche, Emmanuel Macron, plus encore que Sarkozy, suscite un rejet total et, j'ajoute, parfois outré, de la part du pays.
On lui reproche tout et son contraire et, ce qui est inquiétant, sa personne semble être plus rejetée que son action politique. Il est dans la nasse: quoi qu'il fasse on lui en fait grief.

On ne peut nier qu'il a parfois la formule maladroite voire provocante. On ne peut contester non plus qu'il a plus de soutiens parmi les CSP+. Ses références ne "parlent" pas au peuple qui se sent -injustement?- moqué, ignoré, méprisé par un jeune Président vivant en vase clos. Pendant cette crise sanitaire les slogans douteux s'en prenant à Emmanuel Macron ont été nombreux. Des autocollants artisanaux mais haineux ont été apposés un peu partout et des affiches aux slogans expéditifs accrochés aux balcons.

Il y a, depuis la chute de Louis XVI une spécialité bien Française, j'allais écrire "tradition", qui veut que le chef de l'état soit rapidement détesté quand il n'est pas chassé.

Quand le rejet est si fort et, j'ose le dire, si "irrationnel" la position est perdue.

Les nains de la droite, de l'extrême droite, de l'ultra gauche, les insoumis et les socialistes l'ont bien senti qui se sentent ragaillardis.

Je ne dis pas que le président Macron a convaincu au terme de sa 3 ème année à l’Élysée. Loin de là. Je pense juste que j'ai encore moins envie de revoir les revenants que lui et que le pays ne gagnera rien à s'offrir aux prétendants qu'on a déjà vus et revus.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Violette 27/05/2020 11:42

Moi je l'aime bien Mr Macron ,depuis son élection il ne traverse que des périodes de troubles ,de grande difficultés .Bien sur il est loin du terrain des réalités des français comme tous les "Hauts politiques",mais qu'est ce qu'il est courageux !..il y croit!.moi j'ai beaucoup de respect pour lui!et comme je suis contente que durant cette pandémie c'est lui comme président Ouf !..on a failli avoir des incapables qui n'auraient vraiment pas su tenir " le navire qui tanguait "Alors Bravo Mr Macron!