Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2020 4 11 /06 /juin /2020 07:00

S'il est une personnalité politique difficile à supporter bien qu'elle soit omniprésente depuis plus de 40 ans c'est bien Laurent Fabius. Tout, en lui, suinte le sentiment de sa supériorité intellectuelle et le mépris des autres. Une sorte de quintessence de l'ivresse de soi. On ne peut pas penser, en le voyant et en l'écoutant qu'il se remette jamais en question.

Deuxième Premier ministre de François Mitterrand lors du 1er mandat présidentiel de celui-ci et avant la première cohabitation on ne peut pourtant dire qu'il a brillé à Matignon.
C'est égal! à l'écouter ce sont toujours les autres qui ont tort. Si longtemps après il reste "droit dans ses bottes" sur la désastreuse gestion de l'affaire du Rainbow Warrior comme il se dédouane de tout dans celle du sang contaminé. Il se donne même le rôle de la victime magnanime qui a sacrifié sa carrière!

A peine s'il murmure un regret sur son attitude hautaine et méprisante lors du débat (pugilat) de la campagne de 1986 avec Jacques Chirac (la fameuse apostrophe du roquet).

Laurent Fabius n'est pas seulement satisfait de ses actes: il les revendique et les glorifie. En voilà un qui n'a pas de problèmes avec lui-même! Il réussit même à mettre les éventuels "ratés" de sa politique sur le dos de son "ami" Mitterrand (Rainbow Warrior, visite en France de Jaruzelski...).

Il ne parvient pas à masquer ses détestations en semblant manger un citron lorsqu'il évoque Jospin ou Hollande.

Le lyrisme l'étreint lorsqu'il aborde le sujet de ses "réussites" parmi lesquelles la COP 21 pourtant quasiment mort-née. Je dis  lyrisme..j'exagère. L.Fabius itilise un langage technocratique pour initiés et emploie des expressions à usage interne: interrogé sur la non-présence de son ennemi Jospin au second tour de 2002 il lâche: "tourniquet électoral". Comme ça. Sans explication.

1 Heure avec Fabius c'est l'extrême maximum que l'on peut supporter! c'était dans le cadre de l'émission "Si la France savait" de Georges Marc Benamou et Patrice Duhamel sur la chaîne "Toute l'Histoire" le dimanche 7 juin à 20H45.

Partager cet article

Repost0

commentaires