Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2020 2 29 /12 /décembre /2020 07:00

Comme nous avons de plus en plus tendance à nous transformer en annexe de la Poste, de la banque, de la Sécurité Sociale, à devenir parallèlement agence de voyages et préfecture il est impératif de posséder une imprimante.

Et c'est là que les choses se compliquent.

Nous n'avons plus affaire à de bêtes photocopieuses personnelles mais à des ordinateurs duplicateurs numériques, connectés et sans fil. Oui, sans fil, wireless. le problème  est que cette technologie passionnante est capricieuse et donc sujette à des pannes d'autant plus agaçantes qu'il faut Bac +7 pour comprendre les solutions proposées par un assistant virtuel.

Mon imprimante Hewlett Packard est vendue avec une brochure absconse (qui pourrait décrocher le Goncourt) et doit être installée sur l'ordinateur. Sur le mien elle est connectée de machine à machine tandis que sur l'ordinateur de Françoise... il a fallu installer le câble d'une vieille imprimante;

Tantôt le message d'erreur s'affiche tantôt ce sont les tâches en attente qu'aucune manipulation ne parvient à démarrer. Le papier, parfaitement inséré est censé faire un "bourrage", les cartouches d'encre, ruineuses et compliquées à mettre sont vides (?)...

On passe du temps à genoux ou accroupi devant cette machine infernale qui ne répond pas plus qu'Hal dans "2001, Odyssée de l'espace". Avec l' énergie du désespoir et en s'en remettant à la magie vaudoue on éteint tout, on rallume, on reconfigure (45 minutes!) et... Miracle! une page semble bouger dans la machine. Hélas. Blanche des deux côtés!

Je vous parlerais prochainement du radiateur électrique de la salle de bains qui, à n'en pas douter, est une créature maléfique conçue pour me nuire; "un coup monté pour me descendre, quoi.".

Partager cet article
Repost0

commentaires