Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 07:00

La vogue des "séries" ne s'est pas éteinte. Au contraire. Avec le(s) confinement(s) et les plateformes dédiées cet avatar du feuilleton et du cinéma est en plein foisonnement et il est à parier qu'il les remplacera tous deux pour de nombreuses années encore.

Nul ne s'avisera d'en critiquer les quelques défauts qui caractérisent le genre à part votre serviteur qui n'aime rien tant (vous l'avez constaté!) que donner un coup de pied aux vaches sacrées, ne pas aller dans le sens du poil, remettre en cause les vérités révélées et donc jouer la mouche du coche.

Parlons-en de ces défauts. Le premier d'entre eux s'appelle "saison". Les séries essaient de durer des années et leur intérêt s'émousse avec le temps. des épisodes entiers sont creux et sans action et l'ennui guette. découlant du précédent la modification peu crédible des caractères des personnages principaux fait devenir conquérante une femme battue, rend lion un agneau, criminel un insignifiant bureaucrate et avocat aux succès retentissant un bègue auparavant timide. Les séries doivent non seulement accrocher le spectateur mais ne plus le lâcher.

Au bout d'un moment l'action devient redondante et on se lasse des "héros" qui n'ont plus de quoi nous surprendre. Une série chassant l'autre nous passons de "The Walking Dead" à "The Crown" en nous étonnant presque que la Reine d'Angleterre ne soit pas terrassée par Michonne...

C'est d'ailleurs là où je voulais vous emmener. "The Crown", série dont tout le monde parle comme d'une réussite remarquable et passionnante. Ne voulant pas mourir idiot (hélas, c'est mal parti) j'ai regardé au hasard un épisode de cette série qui narre les faits et gestes des membres de la Couronne Britannique contemporains. Je pensais que "The Crown" s'adressait aux femmes qui voient Stéphane Bern en "gendre idéal" et éprouvent du plaisir à regarder des "puissants" se bouffer le nez , mais pas au spectateur doté d'un cerveau aux compétences moyennes. Que les lecteurs réguliers de "Point de vue Images du Monde" ou de "Match" se régalent à voir une bécasse se faire vomir au-dessus de ses toilettes (roturières) pendant 30 minutes je peux le concevoir mais pas vous! pas mes amis qui aimaient "Dexter", "Six feet under", "Boss" ou "Games of thrones". Non, pas vous, pas eux.

Il faut faire mon mea-culpa. Si l'épisode consacré aux "malheurs" de Lady Di n'est en effet pas très intéressant les autres épisodes le sont et la relation compliquée entre Margaret Thatcher et Elizabeth II, la Guerre des Malouines, le rôdeur dans la chambre de la reine et j'en oublie sont bien rendus et les relations entre membres de la famille royale compliquées et peu satisfaisantes sont prenantes. C'est bien joué (surtout la reine et ce pauvre Charles) et il y a une rigueur scénaristique qui rend ces gens qui vivent aujourd'hui, "en vrai", aussi romanesques que des héros littéraires ou cinématographiques. J'ai regardé la saison 4 en 3 jours.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires