Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2020 1 14 /12 /décembre /2020 07:00
le dernier Nougarole dernier Nougaro

Après le coup de tonnerre de "Nougayork" (Nougaro avait été viré de sa maison disque comme "pas assez vendeur" et son album suivant avait été un carton éblouissant) les albums se sont suivis, plus ou moins habités et aussi plus ou moins réussis.

Nougayork, donc puis suivent "Pacifique" (1989), "Chansongs"(1993), "l'Enfant-phare" (1997),  et enfin  "Embarquement Immédiat"(2000). Le très jazzy "La note bleue" sera posthume et sortira l'année de sa mort, en 2004.

Je veux parler ici du dernier enregistrement officiel de Nougaro, un album décevant sur le plan des paroles, bien souvent, et de la musique (quelquefois). Aucun titre n'est devenu un "tube" et n'a servi de locomotive à l'album qui s'est moyennement vendu.

La voix est là cependant, intacte, puissante et domptée. Au service de compositions pas toujours très inspirées mais jamais indignes. Le chanteur emblématique de Toulouse qu'il a si bien su chanter avait acquis, dans cette ville mais pas uniquement une sorte de notoriété record, un capital sympathie qui en faisait un intouchable dont l’œuvre réalisée protégeait celle en cours et même celle à venir.

Jet set, Anna, la chienne, Chiffre deux nombre d'or, les bas, la vie en noir, l'île Hélène, Mademoiselle maman, langue de bois, déjeuner sur l'herbe, Bozambo, ma cheminée est un théâtre sont les 12 titres qui constituaient cet ultime CD. Naturellement une tournée accompagnait la sortie de l'album. J'étais à l'étape toulousaine avec Catherine qui me demanda de faire dédicacer son CD par le chanteur à la fin du spectacle. Ce dernier le fit gentiment mais avec un stylo-feutre qui ne séchait pas et qui fit un gros pâté sur la signature sans imagination de Nougaro ("à Catherine").

Avec sa musique irlandaise et ses cordes "L'île Hélène" est un beau titre dédiée à la femme qui partageait sa vie. "Langue de bois" est une fausse bonne idée stylistique mais musicalement le titre tire largement son épingle du jeu. Même chose pour "Bozambo" qui ajoute un peu d'humour.

"Jet set" est un bon titre d'ouverture d'album dont les paroles sont une réussite. Avec les mêmes caractéristiques "Les bas" auraient pu le remplacer.

Ce disque attachant à défaut d'être parfait est à ranger avec "Révérence" de Henri Salvador et "Les Marquises" de Jacques Brel, des albums importants parce que les derniers, un peu inespérés d'artistes attachants et talentueux signant là des œuvres importantes mais, peut-être à cause de cela loin d'en être les meilleures.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires