Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2021 5 08 /01 /janvier /2021 07:00

Ma femme et moi sommes sous le charme de cette Reine d'Angleterre qu'on voit grandir d'épisode en épisodes. Je ne renie pas mon premier sentiment et ma première critique (en substance: "Qu'en ai-je à faire de la Monarchie Britannique?") mais je la nuance de manière importante. Cette série Netflix consacrée à la royauté anglaise est U-NI-VER-SELLE. Ce pourrait être une multinationale, une dictature, une famille de l'aristocratie, une famille simple... ce serait sans doute aussi intéressant.

Intéressant, dans un premier temps, par la force des personnages qu'on apprend à connaître au fur et à mesure que les "années" passent. Leurs actions, leur vie, leurs failles, leur petitesse parfois les rendent humains et souvent ridicules. La famille est le lieu de leurs affrontements autour de la Reine qui, mis à part la ponte perpétuelle, a le rôle de la Reine des abeilles dans une ruche. Tout part d'elle, tout procède d'elle et elle ne s'appartient pas.

Ambitions contrariées, drames quotidiens, deuils , préséances, jalousies, politique, erreurs et comédie du pouvoir viennent ensuite nous inciter à nous laisser prendre par la série. Les intrigues, sans doutes un peu romancées, parfois réécrites nous donnent le frisson de l'Histoire.  On voit Churchill (peu gâté par les scénaristes), le Duc de Windsor (également), le roi George VI et tant d'autres avec le frisson de les reconnaître  et presque de les côtoyer!

Parfois, subrepticement, la "honte" de se repaître d'un spectacle un peu vain nous prend. Celui de compatir aux malheurs (tout relatifs) de personnes à qui tout a été donné et qui sont bien légers.

Une fraction de seconde les soucis amoureux ou la soif de reconnaissance de l'une, les doutes de l'autre, les états d'âme du prince Machin et les exigences du chef du protocole font douter que le temps passé à regarder "The Crown" l'est utilement. Une fraction de seconde seulement.

Partager cet article
Repost0

commentaires