Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2021 5 26 /02 /février /2021 07:00
Contrôle des titres de transport! (personne ne bouge).

"La Dépêche du Midi", torchon local m'a "brûlé la politesse" ce 16 février en titrant son second cahier: "Tisséo: contrôles trop zélés? Tisséo combat la fraude des usagers. Le respect des règles s'applique aux jeunes" au moment où j'avais résolu d'écrire un post sur le sujet.

Inutile de dire que ce ne sera pas difficile de faire mieux que le papier du canard local. Celui-ci, pour ménager la chèvre, le chou, le berger et Dieu sait qui réussit à critiquer et le transporteur toulousain et les fraudeurs en s'appesantissant sur un cas particulier inintéressant et outré. L'école du journalisme radical de gauche est un état d'âme!

En tous cas on peut reconnaître que le journal n'est pas passé à côté d'un problème qui se pose avec acuité depuis disons, le couvre-feu. Je veux parler des contrôles des billets qui, de plus en plus, s'apparente à une action commando brutale et stressante de  la part des agents de Tisséo, métros-bus et tramways de la ville rose. Des groupes constitués d'une bonne dizaine (parfois plus) d'agents en tenue attendent la rame et se mettent en position devant toutes les portes au moment où elle s'arrête en station. D'un mouvement enveloppant ces agents rien moins qu'aimables contrôlent les cartes d'abonnement, les tickets à l'unité, les cartes de réduction et tout autre titre de transport.

Celles (rares) et ceux (nombreux!) qui ne possèdent aucun des sésames requis sont accompagnés sur le quai et verbalisés séance tenante. Inutile d'essayer de se rebeller, de crier ou de jouer les fortes têtes: le "comité d'accueil" est rodé et ne fait pas de cadeaux.

A chaque contrôle que je qualifierais de "musclé" et ce malgré la présence d'agents féminins (souvent plus "dures" que leurs homologues barbus) de nombreux poissons sont pris dans les filets. Leur identité est rapidement relevée et la verbalisation suit. 

Tout cela est normal (les transports urbains ne sont pas gratuits et coûtent cher aux contribuables, les fraudeurs pénalisent la communauté) mais ces descentes de police du rail créent un malaise tant la traque des tricheurs est sans nuance. Le collégien de 13 ans n'a pas les mêmes motivations que l'adulte radin! 

Dans mon imaginaire ces contrôles rappellent vaguement des "rafles" ou des arrestations musclées dans des régimes autoritaires. Les contrôles semblent ciblés et même ceux qui sont en règle sont vaguement inquiets. 

Je sais... comparaison n'est pas raison. Je pense juste que les "cow-boys" de Tisséo en font un peu trop dans le spectaculaire et que la fréquence de ces contrôles me semble un peu élevée. Mais je ne suis pas chargé de l'équilibre budgétaire de la régie des transports de Toulouse. 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages