Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 07:00
Merde au couvre-feu!

Je vis comme une injustice, une punition, une incongruité, une corvée le fait d'être assigné à résidence tous les jours de la semaine, week-end compris, à partir de 18H00. Comme beaucoup de personnes avec qui j'en ai parlé je finis par adopter des raisonnements erronés qui minimisent le point de départ de ce couvre-feu: la contagion, le danger du virus, sa circulation et ses complications. 

Je finis par l'oublier ou en minimiser la portée et en veux non à lui mais à ceux qui en combattent la prolifération. J'oublierais presque ces responsables politiques ou chefs d'Etat d'autres pays qui ont nié sa dangerosité et ont été rattrapés par elle.  Macron, Véran, Castex et les autres ont fatalement raison et qu'ils aient raison de tout essayer pour tenir en lisière ce Coronavirus maudit sera un jour, j'en suis certain, porté à leur crédit.

En attendant nous sommes tous contraints d'accepter les désagréments causés par la pandémie mondiale qui nous affectent selon nos capacités et nos dispositions. Repousser ou annuler des voyages, perdre notre travail, vivre loin de celles et ceux que l'on aime, voir notre pouvoir d'achat stagner ou diminuer, s'inquiéter pour notre avenir, voir nos proches tristes et sans ressort, nous priver des plaisirs de la vie, restreindre nos libertés, s'adapter aux consignes sanitaires, ne plus embrasser ou avoir de contacts physiques avec nos contemporains.... tout ceci pèse et contribue à la mauvaise humeur généralisée que chacun constate. 

La répétition des plaintes quotidiennes de ceux que l'on croise, la litanie des dégâts causés par le virus sur l'activité des commerçants, des restaurateurs, du monde du spectacle et les sportifs, sans qu'on y soit pour quelque chose, nous attriste avant de nous crisper. On n'y est pour rien si leurs affaires périclitent! les nôtres ne vont pas mieux, merci. 

S'ajoutent à cela les "menaces" des politiques, des économistes, des médecins, des infectiologues et de tous ceux qui ont un avis, de préférence anxiogène ou irréaliste.

Le pire étant atteint par les paranos de tous bord: ceux qui voient le virus installé pour des années, ceux qui jouissent d'annoncer des lendemains qui déchantent, ceux qui nous parlent de la "nécessaire augmentation des impôts ou des chiffres du chômage" et ceux, en général, qui jouent les Cassandre ou les Philippulus le prophète.

...N'oubliez pas! à 18h00 d'être rentrés.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages