Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 07:00

Je vois souvent des personnes à vélo coincer leur roue avant dans les rails du tramway et faire des chutes spectaculaires. Le tram passe sous mes fenêtres et il se passe rarement une semaine sans que j'assiste à un vol plané avec arabesques.                                                                                                                          Prévenu, j'aurais dû éviter ce piège bien connu mais il n'en est rien. Jeudi 24 juin à l'heure du déjeuner c'était à mon tour de jouer les "piétons de l'air"*. Ma roue s'est prise dans le rail et j'ai été proprement éjecté de mon vélo électrique. 2ème chute avec lui en 8 mois, l'engin est peut-être envoûté ou simplement dangereux, allez savoir!

Le cuir chevelu ouvert je saignais abondamment. Des Saint-Bernard sont venus à mon aide: la pharmacienne, la voiture qui me suivait (enfin; son conducteur), un témoin et d'autres. L'un s'est occupé de mon vélo, un autres de mes affaires éparpillées sur la chaussée et tous de moi. Pompiers (ils sont à 500mètres), police, pharmacie, j'ai été secouru rapidement et transporté en ambulance à la clinique Ambroise Paré de Toulouse.

Je me suis vu dans un miroir et me suis fait peur. Sang coagulé sur la figure et allure d'illuminé. J'ai très vite été pris en charge, nettoyé, désinfecté et recousu (9 points de suture). Avais-je pris mon téléphone en sortant? l'avais-je perdu dans la chute? je ne pouvais, faute de connaître par coeur son numéro, prévenir ma femme et ma fille était à Lisbonne.

Une fois encore, n'en déplaise aux grincheux, j'ai pu constater l'excellence des soins prodigués en France: prise en charge immédiate, dossier administratif réduit (mais je possédais tous les papiers requis), sollicitude et bienveillance, professionnalisme. Du pompier au chauffeur du véhicule qui m'a déposé à la maison je n'ai rencontré que des personnes aimables et serviables. C'est à souligner. 

J'ai, d'ores et déjà, analysé les causes de ce regrettable accident: Je ne portais pas de casque, 1ère erreur. J'ai oublié le danger des rails de chemin de fer, 2ème erreur. J'avais mes lunettes et ma montre neuves grossière 3ème erreur.

Je serai balafré pour deux semaines, devrai éviter le soleil et mes douches vont être compliquées puisque la cicatrice est incompatible avec l'eau.

Qui a dit "bien fait"?

 

 

* j'ai emprunté cette belle expression à Ionesco qui a écrit un livre portant ce titre que j'ai toujours aimé.

Partager cet article
Repost0

commentaires