Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2021 1 12 /07 /juillet /2021 07:00

De temps à autres je me laisse aller à un peu de "beauferie" c'est à dire à des accès de bêtise (assumée) et de critique à la limite de la mauvaise foi. Le tout arrosé, si j'ose dire, par de l'inculture (revendiquée) et un soupçon de jalousie (décelée).
Alors voilà. Ce lundi 5 juillet 2021 j'ai entendu, sur France-Inter, une courte interview de Olivier Py, le Président du Festival (de théâtre) d'Avignon.

Comme il se doit, l'homme est excessif et caricatural et ses propos m'ont agacé. A l'entendre un Festival annulé (en 2020, because Covid) est une sorte de tragédie, une victoire "de la mort" (rien que ça!) sur la vie et autres hyperboliques réflexions, toutes aussi nuancées.

Cet homme au parler affecté et précieux vit sur une planète appelée "spectacle vivant". C'est un microcosme de personnages culturés se fâchant pour des détails et organisant des cabales pour des insignifiances. On s'aime, on se déteste mais on communie autour d'Isabelle Huppert jouant la "Cerisaie".

Plus hermétiques et moins vulgaires que leurs homologues du cinéma à Cannes ils n'imaginent pas un instant qu'on se fiche complètement de leurs Festivals, leurs pompes, leurs œuvres.

J'en arrive même à me demander si, obligé de choisir entre Avignon, Cannes et le Tour de France cycliste je ne choisirais pas ce dernier!

Partager cet article
Repost0

commentaires