Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 07:00

Lorsque nous étions petits une des étrangetés de mon frère était qu'il conservait -en bon état- les emballages des cadeaux qu'il recevait et qu'il n'abîmait rien contrairement à moi qui ai toujours eu une réputation de casse-tout. Je faisais des accidents avec les voitures en plastique ce qui avait pour conséquence de les remodeler. Ce n'est donc pas moi qui allais conserver les boîtes et les coffrets; Lui, oui. 

Il a ainsi su garder à travers le temps les boîtes en carton jaune des autos "Dinky Toys", celles des "Solido", des rails et wagons des premiers trains Jouef et je ne parle pas des soldats ("Grenadiers") de Napoléon qui doivent toujours posséder intact leur fusil ou leur baïonnette au bout.

Je crois qu'il ne vendrait pas, pour un empire (c'était facile!), ces témoins de son passé et il n'a donc pas à faire avec les vendeurs d'antiquité auxquels je m'affronte souvent. Cette engeance a le grand défaut de vouloir que les objets d'occasion soient dans un état impeccable alors que, par définition, c'est difficile pour ne pas dire impossible.

On dit facilement qu'on donne une "deuxième vie" à des objets lorsqu'on les revend. S'il y a une deuxième vie, l'évidence est qu'il y en a eu une première avant! or cette première vie, à moins de laisser tout sous protection, les use, les patine, les décolore, les endommage même, bref, leur donne un coup de vieux.

Même nettoyés, rafistolés, repeints, réparés, complétés, les objets d'occasion ont eu une vie derrière eux. Les vendeurs d'occasion semblent ne pas le comprendre qui veulent des vêtements pétillants, des meubles frais, des disques sans rayures et des livres jamais ouverts. C'est absurde mais c'est ainsi. 

Je n'ai jamais compris la démarche de ceux qui mettent des housses, de ceux qui prennent des trésors de précaution pour protéger tout et n'importe quoi...

Mon pote L*** qui fait commerce de disques et livres sur la Pop et le Rock par Internet me recale presque systématiquement. Mes objets à vendre seraient invendables. J'avoue que je ne prends pas toujours facilement ce refus vexatoire!

Ils me font sourire ces vendeurs: ils voudraient que le vieux, le daté, l'usagé, l'occasion, l'antiquité ait l'aspect du neuf. Ils n'ont pas de miroirs chez eux? 

Partager cet article
Repost0

commentaires