Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2021 1 23 /08 /août /2021 07:00

Le fameux "rideau de fer" qui, selon la belle expression de W.Churchill s'est abattu sur les pays de l'Est à la fin de la seconde guerre mondiale a comme glacé l'image que nous nous faisions de la Hongrie, de la Pologne, de le Tchécoslovaquie, de l'Albanie, de la Roumanie, des pays Baltes et des satellites de l'URSS. Il les a rendus opaques d'autant plus que ce qui transparaissait de ces pays n'était guère encourageant: police politique, surveillance du citoyen, pénuries, passeport intérieur et impossibilité de quitter le pays. Les remises au pas par les chars russes de ceux qui s’émancipaient un tant soit peu était -pour ceux qui voulaient voir- des rappels brutaux à  la réalité du monde de Staline et de ses successeurs. Ce partage du monde a comme figé les situations pendant des décennies jusqu'à ce que la fermeté du Pape Jean-Paul II et de Ronald Reagan secondée, il est vrai, par la faillite de l'économie soviétique rendent leurs libertés aux peuples des pays-de-l'Est, RDA comprise, comme on les appelait. Il y eut comme une parenthèse enchantée et, depuis au moins 20 ans au joug communiste a été substitué le modèle libéral.

A ce stade de l'Histoire il n'y a pas de 3ème voie. Le marché et sa folie, le socialisme dans la sienne (cf la Chine).

Ce petit rappel dans sa simplification pour en venir à un reportage sur l'Albanie (LCI, 16/08/21) qui attirerait plus de 6 millions de touristes chaque année. L'Albanie, pour moi, c'était la Corée du Nord en plus petit. Une dictature inflexible, le culte de la personnalité poussé à l'extrême et une militarisation de la pensée. Or ce petit pays aurait conservé ses monuments et ses paysages, sa beauté naturelle et un sens de l'hospitalité oublié ailleurs. J'ai une prévention contre le tourisme de masse mais s'il peut aider des pays à se relever et faire découvrir d'autres styles de vie c'est tout bénéfice pour les deux parties.

Je pensais que l'Albanie avait subi les folies architecturales d'un Ceaucescu nommé Enver Hodja et il semble que non. Rectifier les pensées lui suffisait. Ce que j'ai vu de l'Albanie donnait envie de s'y rendre pour voir autre chose que l'uniformité touristique à laquelle nous sommes habitués/condamnés. Comme le "nationalisme-indépendantisme" pour la Corse le bon revers de la médaille pour l'Albanie est un littoral préservé et une nature respectée.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages