Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2021 2 30 /11 /novembre /2021 07:00
Croire à la demande.

Ne croyant pas ou plus (ou peu?) depuis des dizaines d'années j'ai un rapport trouble avec ma religion d'origine. Je la respecte et la déteste en même temps.

Lorsque je visite une église, un cloître, une chapelle ou tout autre établissement religieux je suis presque toujours touché par les fresques, les peintures ou les statues ainsi que par les bois polychromes. Certains chemins de croix, certains crucifix et certains vitraux m'émeuvent encore. Je suis aussi touché par l'atmosphère unique qui se dégage des églises.

Ce qui "ne passe pas" est le vocabulaire religieux qui donne toujours dans l'outrance. Ensuite et surtout c'est le dogme qui est "à prendre ou à laisser", l'obligation de croire et de craindre un Dieu insaisissable et le devoir de laisser son esprit critique et sa réflexion en dehors.

L'Histoire, hélas, ne plaide pas en faveur de l’Église: les croisades, l'inquisition, l'alliance de l’Église avec les pouvoirs temporels les plus durs et les plus injustes ("le sabre et le goupillon"), les biens du Clergé, l'évangélisation à marche forcée des colonies, les récits de ce qui se passait dans les couvents (illustré par "la Religieuse" de Diderot, entre autres), dans les écoles, les prisons ou les hôpitaux tenus par les religieux/ses, l'apathie du Pape Pie XII et du clergé devant la Shoah, l'alliance de ce même clergé avec les dictatures de droite ou d'extrême droite au cours des deux siècles précédents et les innombrables affaires de pédophilie au sein même de l'institution ont sérieusement ébranlé l'édifice. En tous cas à mes yeux.

Si elle a inspiré les arts et permis aux hommes de peindre les plus belles toiles et d'écrire de sublimes pages la religion catholique traîne derrière elle tant de boulets que je suis surpris qu'il lui reste une telle audience dans le monde.

L'immaculée conception, la bienheureuse vierge, les miracles, la résurrection, l’assomption, la rémission des péchés, les indulgences, la confession tous ces fondamentaux de l’Église apostolique et romaine me paraissent intellectuellement et souvent scientifiquement et  irrecevables. Je ne peux croire au jugement dernier et ai bien des difficultés avec le concept de l'âme.

Reste un décorum qui, je le répète, possède une authenticité et souvent une beauté supérieure. Le Requiem de Mozart, la mise au tombeau de l’Église de Moissac (photo), les cathédrales et la plupart des églises du monde sont d'une beauté telle que l'on peut comprendre la durée d'existence de la croyance.

Je crains que l'étiquette de "mécréant" ne me soit attribuée sans me demander mon avis, comme l'a été celle de croyant, de chrétien ou de catholique autrefois.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages