Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2021 1 13 /09 /septembre /2021 07:00

France Inter a "invité" hier mercredi* à l'heure du café un rescapé du précédent réchauffement de la planète, à moins que ce ne soit de la dernière glaciation. Si je me base sur son discours j'opte pour la glaciation.

Fabien Roussel est communiste. Un communiste comme le PCF de Thorez, Cachin, Marchais et Duclos produisait à la chaîne sur le même modèle: marxiste pur et dur, jamais visité par le doute, prêt à renier enfants, conjoint et amis pour "la cause", prêt aussi, il ne faut pas l'oublier, à donner sa vie pour son idéal.

Stalinien de la première heure (et de la dernière!), le communiste Français était un as de la dialectique. Comme dans un jeu il devait placer les formules et slogans dans toutes ses interventions, écrites ou parlées:

- Patrie du socialisme réel (l'URSS)

- Les forces populaires (les électeurs du PCF)

- se réapproprier le capital (nationaliser tout et n'importe quoi)

- L'Internationale Prolétarienne (les communistes encartés dans le monde)

- Le parti des Fusillés (le PCF qui a gonflé jusqu'à l'absurde le nombre de ses partisans tués par les nazis)

- Le centralisme démocratique (définissait son exact contraire à savoir le noyau dictatorial)

- L'ennemi de classe (Tous les autres qui ne sont ni communistes ni "idiots utiles")

- L'avenir radieux (on peut se faire une idée du concept en étudiant la STASI Est-Allemande.)

- Les partis frères (les autres PC. Le  PC Chinois et le PC soviétique s'adoraient, on le sait)

- La Planification (l’État produit -en principe- le papier hygiénique comme les chars. On devine la suite.

- L'impérialisme est l'ennemi (Les Allemands de l'Est ont eu un mur pour qu'ils restent en RDA)

Et bien le Fabien Roussel, né bien après la guerre en a cité un grand nombre dont l'irrésistible "Parti des Fusillés". Chapeau! l'homme m'a fait penser à "Hibernatus" le film qui voit de Funès confronté à un homme qui revient du passé. Roussel en est encore à Stakhanov, à la chienne Laïka, à Gagarine, à Andropov et à "l'amitié entre les peuples" façon URSS-Afghanistan 1979. Un cas. Il doit rouler en Trabant.

Outre une langue de bois en tek Roussel est attaché à des dogmes économiques et politiques qui ont asservi les peuples (quand ils ne les ont pas tués) et ruiné les nations. C'était presque amusant d'anticiper ses réponses aux auditeurs de France Inter qui ne sont pourtant pas des parangons de modernité. Avec lui Raffarin ou Larcher semblent des gamins! Gérard Longuet tolérant et Guillaume Peltier primesautier!

Ce diplodocus politique est gratifié de 1 à 2 points au 1er tour de la Présidentielle de 2022. Il s'y croit et parle de lui comme du prochain président... Un Enver Hodja bien hexagonal, voilà ce qu'il nous faut!.

 

* mercredi 8 septembre 2021, 13H30

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires