Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2021 1 29 /11 /novembre /2021 07:00

Je ne regarde pas souvent mes comptes et ai la fâcheuse tendance à faire confiance aux banquiers. Un peu  comme si je me mettais, au grand Nord, sous la protection des loups. Ces gens-là, de moins en moins nombreux physiquement au fur et à mesure qu'ils augmentent le prix de leurs "frais de gestion" sont pourtant bien placés pour conseiller leurs clients. Non? je n'ai pas compris tout le film. J'ai constaté, comme tout le monde, que la moindre demande se traitait par mail, qu'un conseiller en agence est plus rare qu'un éléphant de mer à la piscine municipale et que, question conseils, le boucher du coin ferait peut-être mieux.

Notez en passant que mon quartier n'a plus de boucher ni de boucherie depuis longtemps.

Pour vendre des garanties inutiles et onéreuses les employés de banque sont les champions toutes catégories. Leurs carrés de plastique, qu'ils appellent pompeusement "carte de crédit" coûtent les yeux de la tête et sont assorties de clauses inutiles et improbables. Si elle est dorée et donc flatte délicieusement votre égo elle frise l'inabordable.

Les gouvernements successifs, de Droite, de Gauche et même du centre se sont employés à tuer les intérêts des produits financiers destinés au "grand public". Livret A, assurances vie etc ne rapporte pratiquement rien. Je complète la phrase précédente: ne rapportent rien au signataire et possesseur de livret A et d'assurance vie il en va autrement avec l’État qui,  comme le banquier, fait de bonnes affaires avec.

A les écouter les banques sont presque des entreprises à but non lucratif qui cherchent en permanence à inventer des produits bancaires et d'assurances pour aider, quasiment gratuitement, le client captif à faire fructifier ses économies ou à bien gérer son compte, ses comptes, son argent.

Les publicités, qui par définition prennent ceux qui les voient pour des pigeons et ceux qui les croient pour des c.... rivalisent d'ingéniosité pour désarmer le client et le voler comme au coin d'un bois.

Changer de banque? j'y ai pensé et l'ai même fait. Hélas.... les mœurs d'aigrefins sont les mêmes quelque soit l'enseigne. On vous assomme de chiffres, de noms sonnant bien, de conseils et de câlins et.... il n'y a plus personne une fois le prospect devenu client. 

Vous vous apercevez alors que l'on vous ferait presque payer les R.I.B et que de l'autorisation de découvert aux taux de change tout est conçu pour vous plumer, en douceur mais complètement.

Un agenda papier par an (valeur: moins de 3 Euros) est, avec le gel hydroalcoolique à l'entrée de l'agence la seule chose authentiquement gratuite que vous trouverez chez votre banquier.

C'est Robin des Bois à l'envers: ils prend aux "pauvres" pour donner aux "riches".

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages