Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2021 5 26 /11 /novembre /2021 07:00

On ne peut pas toujours s'intéresser à l'art, à la littérature ou à la philosophe. Sans mépris aucun il est des moments où l'on doit trouver en soi des arguments plats pour une conversation au ras du ruisseau. Lorsqu'un interlocuteur devient subitement loquace sur la météo de la semaine, la beauté de la Seine ou les qualités esthétiques de la nouvelle agence immobilière qui vient d'ouvrir sur le trottoir d'en face il s'agit de ne pas manquer de carburant: la banalité au mètre ne s'improvise pas complètement.

Ainsi, l'autre jour, m'entreprit-on sur la rivalité supposée de deux authentiques pintades médiatiques dont le Q.I doit à peine dépasser celui du moineau qui mange les miettes que j'ai laissées pour lui sur la terrasse.

Faustine Bollaert et Sophie Davant sont toutes les deux des rescapées du paléolithique télévisuel. Elles ont été conçues sous Pompidou et sont arrivées à maturité (comme on dit pour les choux-fleur) sous Mauroy. L'une et l'autre possède un vocabulaire de 200 mots et elles sont intarissables pour dégoiser de la banalité. Habillées comme des mannequins des "Dames de France", coiffées à la laque, maquillées comme des Barbie de contrebande elles animent des émissions sans s'imaginer un instant que cette "animation" les rend irregardables, inécoutables, insupportables. Contentes d'elle-même chacune de ces deux spécimen de speakerine arrivée sur le tard et d'animatrice adorée dans les EHPAD adore sa petite personne. On sent qu'elles assument leur statut de fan d'elles-mêmes! 

Bêtes à manger de la paille, Elles n'apportent rien aux émissions qu'elles illuminent de leur vide mental. A leur contact l'invité le plus exigeant semble se liquéfier et devenir semblable à la cruche qui l'interviewe. C'est amusant dix minutes. Guère plus. Je crois avoir entendu dire ou j'ai imaginé en les voyant qu'elles étaient "rivales"... Aux Amy Awards de la dinde truffée on peut délivrer un ex-aequo à ces spécimen de l'encéphalogramme plat, du vide mental et de la beauté lyophilisée.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages