Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2021 4 25 /11 /novembre /2021 07:00
Louis XVI, Nicolas II un destin semblable

Netflix a diffusé une série courte consacrée à la chute du Tsar de Russie Nicolas II intitulée "les derniers tsars". C'est une reconstitution assez réussie entrecoupée d'interventions d'historiens, de spécialistes de la période et de documents d'époque filmés. Seul bémol: l'acteur principal qui a le charisme d'un gnou.

Comme Louis XVI le dernier Tsar de Russie n'a pas pris la mesure des éléments qu'il affrontait. Il a réagi en autocrate sans comprendre que ce temps était révolu. A en croire cette émission de prestige il a perpétuellement pris les mauvaises décisions, temporisé quand il fallait trancher, fait des choix désastreux, écouté les personnes de son entourage qu'il ne fallait pas (Sa femme, la Tsarine Alexandra,, le Grand-Duc Sergueï, Raspoutine) et négligé les alertes de ceux qui voyaient plus loin que lui. Il a pris de mauvaises options et s'est cru protégé par Dieu alors qu'il courrait vers l'abime.

Pas mauvais homme mais représentant d'un mode de gouvernement aussi absurde qu'injuste il a progressivement miné son propre pouvoir au point de le faire s'effondrer après 300 ans de règne de sa famille. Caricature de la monarchie de droit divin (on est au début du XX ème siècle, cet édifice était condamné) Nicolas II a été à la fois victime de son temps, de ses mauvais choix et de la fatalité. Amoureux de l'impératrice il subissait son caractère maladif, obsessionnel, il n'a pas osé affronter la cour impériale et la noblesse Russe qui voulaient que rien ne change et, enfin, il a affronté la maladie de son fils et héritier, le Tsarévitch Alexis étant atteint, on le sait, d'hémophilie, maladie incurable à l'époque. Comme Louis XVI il y a eu un "chemin de croix", une "descente aux enfers" pour l'homme Nicolas II qui est devenu un otage politique, un symbole, un obstacle à éliminer.

Cette mort annoncée a eu lieu dans "la maison à destination spéciale" à Iekaterinbourg le 16 juillet 1918. Les 7 membres de la famille impériale, leur médecin et des domestiques ont été fusillés à bout portant dans une cave, dans ce qui fut une véritable boucherie. Toute la famille fut achevée, découpée, recouverte de produits hâtant la disparition des corps puis ce qui restait d'eux dispersé dans des puits de mine ou des forêts avoisinantes.

Légende, réalité? on dit que les grandes duchesses avaient cousu des bijoux en grand nombre dans leurs sous-vêtements créant ainsi, sans le savoir, des "gilets pare-balles" faisant durer leur mise à mort.

Dernier parallèle entre le destin de ces deux souverains tué par la Révolution dans leur pays, leur famille fut poursuivie par la haine meurtrière de leurs ennemis: la sœur de Louis XVI, louis XVII étant l'une décapitée l'autre assassiné par des mauvais traitements délibérés tandis qu'en plus des 7 membres de la famille du Tsar 18 membres de la famille impériale furent exécutés.

La monarchie de droit divin était abolie et ses racines détruites. On peut le comprendre et penser qu'il le fallait. Reste que les circonstances sont effroyables et entachent les révolutions  qui la déposèrent. Il faut relire St Just qui a écrit des lignes impitoyables mais justes, criminelles mais politiques sur l'absolutisme et la façon de le détruire. Pour lui la personne du roi (comme celles de ses héritiers) doit être "détruite".

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages