Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2022 3 20 /04 /avril /2022 07:00

Mercredi soir 13 avril je suis allé voir le one man show de Christophe Alévêque au Théâtre des 3 T. C'est une sorte de revue de presse-commentaire-analyse de la situation politique du pays en un peu plus d'une heure. La date tombait formidablement bien (elle avait été repoussée par le producteur du spectacle) puisqu'au lendemain du 1er tour des Présidentielles.

Le sexagénaire pratique un humour corrosif et dévastateur. Il ne retient pas ses coups et frappe juste. Il a un sens inné de la formule qui fonctionne et son personnage bougon et coléreux lui permet de dire des choses qu'on n'a pas l'habitude d'entendre.

Je préfère nettement Guillaume Meurice qui, sur le même registre, est à la fois plus trash et plus cash. Alévêque, parfois, dézingue ses cibles à la façon des chansonniers, ce qui ne le rajeunit pas.

Mais je n'ai pas boudé mon plaisir et ri de bon cœur même lorsqu'il a démoli et s'est acharné sur le candidat pour lequel j'avais voté deux jours auparavant. C'est d’ailleurs le principe du truc: il massacre les 11 candidats (il a hélas oublié Dupont-Aignan) et vous riez sur 11 portraits au lance flammes et moins sur le douzième!

Christophe Alévêque a ses "têtes" et il ne fait pas bon en faire partie: Macron, Hidalgo, Zemmour, Castaner, Le Pen sont en guenilles après avoir été portraiturés. Une exécution en bonne et due forme. ("Hidalgo? je propose une minute de silence", "Taubira n'y croyait pas, elle est venue en tongs", "Le jeune prodige (Macron) a cessé de grandir en épousant sa mère").

C'est un jeu de massacre et cela fait du bien. Alévêque a de la bouteille et sa maîtrise de la salle est parfaite. Il fait se gondoler le public en l'interrogeant ("qui a voté Pécresse?") et en feignant de donner des conseils de fuite à un communiste qui serait dans la salle pour éviter de tomber entre les mains des mélenchonistes. Il y a aussi, dans ce que dit l'artiste sur scène, des réflexions intéressantes et pertinentes. Le rire n'est pas uniquement basé sur la moquerie, la férocité ou l'abattement devant une situation qui dure depuis trop longtemps (les élections qui se jouent contre un représentant de la famille Le Pen). Il y a des raisons objectives pour que la France soit ainsi encalminée et le comédien-citoyen engagé y a réfléchi.

La salle était acquise et riait de bon cœur. Ce type de spectacle vaut par la taille réduite de la salle, la maîtrise de celle-ci par l'artiste sans oublier les tables avec plateaux de tapas et verres de vins pour attendre le début du show mettent en condition pour passer une bonne soirée.

 

Partager cet article
Repost1

commentaires

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages