Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2022 1 23 /05 /mai /2022 13:00
Les Moaïs et l'imposture écologique

Dans le film "Everest" que m'a conseillé Nicolas et que je renâclais -à tort- de regarder j'ai bien aimé la scène dans laquelle un des organisateurs de l'ascension demande aux grimpeurs pourquoi ils veulent arriver au sommet. Plus que leurs réponses la difficulté qu'ils ont à expliquer leur motivation et sa genèse m'a semblé intéressante.

Nous avons alors discuté du "rêve" difficilement réalisable qui nous semblait le plus important. Sans trop hésiter je dis mon envie irrationnelle de me rendre sur l'île de Pâques. Après avoir expliqué mes raisons d'être tant attiré sur ce caillou desséché habité par quelques autochtones épuisés et devenu but de voyage de personnes très riches et pratiquement que d'elles, Nicolas me demanda ce qui m'attirait sur ce "caillou". J'avais été impressionné par ce qu'en avait dit le frère de Françoise qui n'a pas, loin s'en faut, le profil du touriste avec collier de perles permettant de boire des verres. C'est au contraire un homme exigeant qui s'intéresse aux autres et qui ne rate aucune occasion de parfaire ses connaissances. Les quelques photo qu'il nous montra et le récit de son passage sur l'île m'ont donné envie de la visiter à mon tour.

J'avais aussi lu des textes sur l'île de Pâques, sur le gâchis écologique qui s'y était perpétré le tout remontant à des centaines d'années et culminant avec l'érection des "Moais", hautes statues qui nécessitèrent, dit-on,  un arrachage systématique des arbres pour rouler les Moais des carrières où ils furent rudimentairement et sur le même modèle tous construits.

Il semblerait que cette analyse soit complètement fausse et soit même un fake reconnu. Le mode de culture des habitants de l'île, le fait de cultiver trop souvent les mêmes plantes, de mettre le feu aux arbres sans les laisse se régénérer et surtout l'existence d'un vent fort seraient les vrais responsables de la disparition de la société de l'île de Pâques.

Cette  discussion m'a montré que l'île de Pâques n'était  qu'un rêve de substitution. Pas un Everest en tous cas.

Partager cet article
Repost0

commentaires