Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2022 5 30 /09 /septembre /2022 07:00

A l'heure où un Eric Ciotti dispute à Bruno Retailleau la tête de ce qui fut le RPR, de ce qui fut le parti de Chirac et de Sarkozy on est en droit de se poser la question de sa survie. Que penserait un Philippe Seguin de l'année 2022 du parti dont il a été membre éminent? poser la question c'est déjà y répondre! Pour la Présidentielle d'il y a 4 mois Valérie Pécresse fut la candidate officielle des Républicains dans une campagne hallucinée où le bizarre le disputait au ridicule. Des votes de personnes décédées, de Chinois et même un chien avaient départagés Xavier Bertrand, Pécresse donc, Ciotti, Philippe Juvin le maire de la Garenne-Colombes et ludion médiatique du COVID à la télévision, et le revenant Michel Barnier.  La gagnante était à des années lumières des "gilets jaunes" et son cursus comme son allure eussent été parfaits pour conquérir Neuilly ou le Luxembourg, pas la France. Elle avait les compétences pour être Présidente, pas la personnalité.

Jacob démissionnaire se mirent sur les rangs pour le remplacer des candidats qui n'auraient pas dépareillés chez Marine Le Pen ou Eric Zemmour. Un Vendéen que l'on jurerait en soutane ("Le Canard enchaîné l'appelle "l'abbé Retailleau", ce qui lui va à la perfection) un homme de droite à la mode Balladur, un Niçois bas du front et démagogue invétéré et Aurélien Pradié, une jeune pousse qui présente bien. Mon pronostic est que le "plus con" a des grandes chances de remporter le scrutin! Les immigrés vont entendre leurs oreilles siffler; on va reparler d'assistanat et autres facilités de langage qui toutes désignent "l'autre" comme le responsable de ce qui ne va pas bien ici et maintenant. Le plus dérangeant, à mes yeux, est constitué par les attaques ad hominem du Président Macron qui est l'antithèse de ces politiciens uniquement occupés à dénigrer tout et tout le monde. 

Qu'ils s'opposent à l’Élysée c'est leur rôle. Qu'ils reviennent à leurs fantasmes éculés c'est autre chose. A cette course à l'échalote Ciotti risque fort de faire la course en tête et de devenir le "pape de transition" pour transmettre, en temps voulu, le parti à Laurent Wauquiez qui est le digne successeur de Nicolas Sarkozy. On dit que Jacques Chirac aurait ainsi prévenu ses soutiens au début de la campagne présidentielle de 2002: "Vous serez surpris par l'ampleur de ma démagogie", leçon qui doit être le bréviaire des ses remplaçants actuels à droite et tout particulièrement à Lolo Wauquiez qui fait tout pour passer pour un idiot inculte alors qu'il partage avec 2 ou 3 hommes et femmes politiques seulement un cursus exemplaire.

Ces gens là veulent le pouvoir, tout le pouvoir et la pompe qui va avec pour flatter je ne sais quel aspect de leur psyché. Au point que c'en est pathétique.

Pour le reste tous veulent encore et toujours appliquer la programme-purge de Fillon 2017 c'est à dire celui du FMI, de la BCE et de la Banque mondiale, appliquer la retraite à 100 ans et n'indemniser les chômeurs qu'à raison de 'un euro par jour!

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires