Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 07:09

Notre époque résumée en 10 minutes d'émission télévisée. La 5 et l'émission

"C à vous" reçevaient Françoise Hardy (dont je pense le plus grand bien de ses

disques) avant-hier lundi 12 en début de soirée.


Je ne l'aurais pas regardé mais on m'a gentiment appelé pour me prévenir.


Donc, l'animatrice, Alessandra Sublet, une jolie et gentille jeune femme, avait

Françoise Hardy sur son plateau.
Que croyez-vous qu'elle fit? exactement TOUT ce que la chanteuse a dit détester

dans son livre de souvenirs et dans d'autres interviews.

 

- qu'on lui parle de son physique ("Comme vous étiez belle"!)

- qu'on parle de son disque sans l'avoir écouté (c'était flagrant, Alessandra Sublet

   n'avait écouté qu'un titre du CD

- qu'on lui parle de "Tous les garçons et les filles" qu'elle renie en pensant qu'elle

   a écrit beaucoup mieux depuis

- qu'on lui ressorte toujours les mêmes anecdotes et/questions

- qu'on attribue le mérite de ses chansons non à elle qui les compose mais aux

  "jeunes" qui l'ont aidée (et dont les noms font tilter l'égo de Miss Sublet, Calogéro

   ou Julien Doré dans le cas présent).

 

Elle a eu droit à tout. Et même à la question enregistrée d'un ancien invité! Elle

cachait mal son dépit et semblait malheureuse d'avoir une fois de plus la sensation

d'être tombée dans un traquenard.

 

Alessandra Sublet est bien sympathique mais elle fait du "sous-Grand Journal"

avec les mêmes tics métiatiques. Elle ne prend pas la peine de s'informer sur

ses invités et pose les mêmes questions que 99% de ses confrères de la presse

parlée, écrite ou télévisée.

Quand elle tombe sur un "bon client" (celui ou celle qui accepte de faire la promotion

de Mme Sublet (car c'est de celà qu'il s'agit) tout se passe bien. Lorsque l'artiste se

cabre et fait remarquer qu'il est stupide de poser de telles questions on a la nette

impression que l'émission verse dans le fossé.
Françoise Hardy n'a pas hésité à dire à Alessandra Sublet qu'elle n'avait pas compris

une de ses réponses, qu'elle n'avait sans doute pas lu son livre et qu'elle avait eu

un singulier manque d'imagination en ressortant cette archive que la chanteuse ne

supporte plus. Rien n'y a fait: on sait avec certitude que le prochain ou la prochaine

invité(e) aura droit à ce traitement aussi creux que grossier.

Pourtant il y avait matière à réflexion quand Françoise Hardy a dit que si elle avait été à

la place de Calogéro et avait écrit "Pourquoi vous" elle ne l'aurait certainement pas

donnée à un autre artiste ou quand elle a dit qu'elle avait composé de très bons titres

("oui, lesquels selon vous?)... Mais non! on a eu droit au 10' de soupe avant la soupe.

Le jour où, sans être grossier ni cireur de pompes un animateur fera son métier (qui

implique qu'il choisisse ses invités!) on fera un pas remarqué vers la qualité.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Patrick Leboucher 15/11/2012 00:47

Bon "papier" mais c est facile pour toi Françoise Hardy...

Bertrand P 15/11/2012 07:07



Oui. Effectivement. Mais ce qui est valable pour une personne que l'on apprécie l'est -sans doute- pour toutes les autres: le but de ce défilé d'invités dans les émissions radio ou télévision,


mais aussi dans la presse écrite, est moins de nous intéresser à lui que de "briller" rapidement par un bon mot ou une remarque facile. Le but de tous ces animateurs est d'abord de se vendre eux
et, ensuite, de vendre leur capacité à fédérer des spectateurs pour vendre de la pub. L'invité se réduit donc très souvent à un faire valoir. Merci de me lire!