Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 07:20

C'est tout récemment que mon fournisseur habituel* m'a fait goûter "Breaking

Bad".

Comme tous les nouveaux initiés je mets les bouchées doubles et en suis

déjà au début de la 3ème série. (je ne dis pas saison depuis que toutes

les chaînes utilisent cette expression pour leur daubes les plus faisandées).

 

D'ores et déjà je suis familiarisé avec les codes de cette excellente série:

j'aime la séquence du début qui est souvent remarquable, j'aime certains

des personnages (Jesse, Hank) et en déteste d'autres (Skyler, Flynn), vous

noterez que ni j'aime ni je n'aime pas le "héros": en fait il est antipathique.
très antipathique. Il ne se soucie de personne d'autre que lui  (et sa famile),

j'aime certains des personnages secondaires que je trouve admirablement

rendus (Tuco Salamanca, le black du "Pollos"...) et, en général, j'aime

les invraisemblables péripéties du scénario auxquelles on croit sans que

le doute n'affleure.
Prenez le deuxième épisode de cette 3ème année: son emmerdeuse de

femme a compris que Walt fabriquait des amphétamines et l'a viré de leur

sweet home pour cette simple raison. Naturellement il ne le prend pas bien

et ce d'autant plus qu'on lui refuse de voir ses deux enfants Holly (3mois) et

Walt Jr (16 ans et de la farine ou un gant de toilette dans la bouche, ce qui

fait qu'on ne comprend rien de ce qu'il dit!).

 

On se dit: "bon sang! mais ces histoires de famille j'ai assez des miennes! et

cette Skyler est toute aussi emmerdante que........ ou que......., pourquoi devrais

je supporter ça?" et boum! deux tueurs parfaits avec hache chromée qui viennent

pour tuer le "héros" qui, ne se doutant de rien, chante du America ("horse with

no name") sous la douche.
Et les tueurs, on le voit avant le générique de fin, ont probablement été envoyés

par l'exquis dirigeant du fast food de poulets.  Un homme d'une civilité glaçante.

Brrrrr

 

Bon, si les tueurs ne vous disent rien il y a le petit Jesse, straight depuis une

cure de désintox, qui fait racheter pour lui par Saul Goodman, l'avocat marron,

la maison dont ses épouvantables parents l'ont éjecté et à un coût défiant toute

concurrence.


Ca ne suffit pas? Walt, au volant de sa hideuse voiture marronasse se fait

arrêter par deux flics bas de plafond parce qu'il a un pare brise étoilé.
Ca se finit menottes aux poignets et copieux arrosage de lacrymogène dans les

yeux. C'est sympa la première démocratie du monde. La société américaine est,

c'est une constante, autopsiée dans ses moindres détails dans ces séries et

c'en est l'un des non négligeables intérêts.

 

Et puis il y a Hank, carricature de macho au cerveau hypotrophié, sa femme Marie,

poupée bella qui n'en rate pas une, Un contrôleur aérien qui cause une catastrophe

aérienne à cause de son chagrin d'avoir perdu sa fille d'une overdose, un flic pourri

qui met des micros chez les gens en pleine journée et tant d'autres choses que

l'on se demande si en 706 épisodes de "Joséphine Ange gardien" ou 1763 de

"Louis la Brocante" il y autant d'idées que dans un seul épisode de BrBa.

 

Après "Six feet under", "Luther", "Boss', "Better off Ted" et le grand "Dexter" cette série

là m'a converti. Je suis accro.
Gravement!

 

*s'il lit ces lignes qu'il soit remercié de ses envois de ses conseils et de sa sollicitude

pour son vieux père!

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bertrand 26/10/2013 11:01

C'est bien America, au temps pour moi.

Bertrand 26/10/2013 09:38

"Horse with no name", c'est pas plutôt Neil Young?

GrandNicolas 26/10/2013 08:41

Il lit, il lit.
Et il sourit ^^

Gus, le plus fabuleux "méchant" de l'histoire des séries :)

Bertrand P 28/10/2013 08:20



Je suis à la moitié de a saison 3. Les deux tueurs à gage jumeaux veulent dégommer Walt mais le black du restaurant de poulet leur propose de tuer son beau frère, le flic Hank.



Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages