Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 09:20
Je croyais avoir tout vu et je n'avais rien vu. Hier, en regardant un documentaire diffusé sur France 2 j'ai vu des images qui vont me hanter.

Il s'agit d'un film sur la traque des responsables nazis après la seconde guerre mondiale.

"Encore?" direz-vous. Oui, encore. Mais cette fois ce sont des images que je n'avais jamais vues qui ont été montrées.

Deux d'entre elles témoignaient de l'horreur absolue qu'a été cette période et ce régime : sur l'une d'entre elle on voit, très rapidement, un soldat hitlérien séparer une femme de son jeune enfant.

L'enfant essaie de revenir vers sa mère mais le soldat la frappe et lui donne, pardonnez l'expression, des coups de pieds au cul pour qu'elle retourne dans le rang.
L'enfant veut rejoindre sa mère qui essaie sans cesse de faire demi-tour. Soudain le petit enfant s'écroule, on a tiré sur lui. Je ne sais pas, tant l'image était obsédante, si le film est sonorisé ni combien de temps il dure.
Cette petite silhouette et les coups de pieds triviaux, presque ridicules sont insoutenables.

Une autre image, incompréhensible, m'a fortement impressionné: un homme "manipule" une petite fille, comme si c'était un objet. il la pend par les pieds, la retourne, la balance ... là encore, ça dure peu de temps mais c'est atroce.


Ce qui est montré, dans ces 2 extraits de films c'est l'inhumanité absolue, c'est la cruauté et l'ignominie.


On sait, et on a n'a pas attendu l'Allemagne nazie pour le vérifier, que l'homme est un loup pour l'homme. Cependant ces images montrent que jamais sans doute dans son histoire l'Homme n'est allé aussi loin dans la barbarie et le crime sciemment perpétré.


Daniel Costelle est le réalisateur de ce documentaire. C'était un vrai grand beau film.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Amandine 22/03/2010 17:01


Je ne sais pas si l'on pouvait vraiment qualifier ça d'un "beau film". Pour ma part, en zappant, je suis tombée sur la scène où le nazi torture la petite fille en la balançant puis en tordant sa
tête dans tous les sens et j'ai trouvé ces images effroyables, insoutenables.
J'ai l'impression que l'on a plutôt bien compris quelles horreurs ont pu être commises pendant la 2nde guerre mondiale (et si on ne l'a pas encore compris, pas sûr qu'on finisse par le comprendre
un jour) et le souci d'exhaustivité ou de "nouveauté" qui semble être celui de documentaristes ne me semble pas justifié.
"Ah tiens, encore d'autres horreurs, pires que les précédentes, que je n'avais pas encore vues !"
Et après ? Je ne suis pas convaincue que la diffusion de telles images servent leur but premier et j'ai été très choquée par les quelques secondes que j'ai aperçues, sans pour autant pouvoir
prétendre que j'ai mieux compris ce qui avait pu se passer pendant cette sombre période.