Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 06:36

L'autre soir, exceptionnellement, nous étions elle et moi accompagnés de 50% de nos enfants respectifs. Deux beaux trentenaires jeunes et fringuants. Le fils de l'un et la fille de l'autre ne se connaissaient pas encore et rapidement ils trouvèrent un terrain d'entente pour dénigrer l'éducation qu'ils avaient reçue et notre satisfaction parentale, chèrement acquise et fragilement consolidée fût attaquée à la base et plus sûrement atteinte que si elle avait été attaquée au bazooka et achevée au lance flammes.

 

Le plus grave est que leurs exemples et démonstration étaient impitoyablement justes et que nulle réplique ni justification ne pouvait en atténuer la noirceur. La pensée vagabondait pendant que les rires (comment masquer autrement un tel trouble?) empêchaient la discussion de virer à l'étalage de griefs. Force était de constater que nous n'avions pas fait mieux que nos propres parents dont le procès est ouvert depuis dix ans et qui n'ont pratiquement pas droit au chapitre tant la condamnation ne fait aucun doute...

 

En ce qui me concerne je sais bien les lacunes, les erreurs de jugement et les à-prioris qui ont émaillé mon activité paternelle. Comme on dit pour se défausser: "j'ai cru bien faire" et "j'ai fait de mon mieux".

Autant dire que j'espérais plus ou moins que l'oubli et le temps feraient oeuvre salutaire pour ripoliner ces erreurs.

 

Mes deux enfants ont oublié d'être stupides et sont dotés d'une mémoire qui ferait honte au moins oublieux des éléphants. Ils se souviennent de tout et ne sont pas du genre à enjoliver les souvenirs. (ni à les noircir, heureusement).
Le temps écoulé depuis leur enfance et adolescence fait qu'ils ont, sinon pardonné du moins compris, qu'il n'existe aucune école de parentalité et que nos propres lacunes s'accumulent de génération en générations pour donner ces 20 et quelques années qui, hélas, conditionnent les 80 suivantes....

 

Cette soudaine irruption de reproches et de ressentis n'a duré qu'un bref instant mais le silence de l'ami de la fille de mon amie, la retenue des propos de cette dernière et l'humour cinglant de mon fils ont montré qu'il aurait pu s'étirer sur la soirée, la nuit, le jour et toutes les autres nuits.

 

Sincèrement j'ai tout fait pour que mes enfants aient une plus belle enfance que la mienne, qu'ils soient plus aptes à vivre dans ce monde et qu'ils fassent prospérer leurs propres qualités.

En toute immodestie j'ai la prétention d'y être parvenu même si les moyens ont été discutables.

 

Mon amie doit certainement penser la même chose et ses enfants, comme les miens, sont des personnes équilibrées et dont on recherche la compagnie et la conversation. Rien que ça devrait nous valoir un certificat de parentalité mention "passable".

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

l'ex elle 03/04/2014 21:04

Je peux en témoigner, tu as été un vrai papa poule et comme tu l'écris, il est impossible d'être un parent parfait. Malgré tout, le retour d'affection et de complicité que tu reçois d'eux, devrait
suffire à te rassurer.

Bertrand P 04/04/2014 21:52



So kind



SBF 03/04/2014 16:42

Non !non !suis pas d'accord !mention Bien ,je dirais.

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages