Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 07:00

Je n'apprécie pas trop Michel Field ni son parcours si prévisible de gauchiste repenti ventant les mérites d'un libéralisme échevelé. Cependant j'admire la carrière au long cours qui l'a emmené des AG enfumées des grèves étudiantes à la direction de la télévision publique en passant par faire-valoir ricanant d'ex-gloires du paysage audiovisuel (Dechavanne).

Nommé par copinage Field semble déterminé à faire bouger les choses. Qui s'en plaindrait? tout le monde râle devant les rentes de situation que le pays semble incapable de remettre en question et dès qu'une personnalité un rien courageuse s'y met c'est une levée de boucliers...

L'idiot congénital qui présentait depuis la nuit des temps un jeu regardé par quelques vieux dans un EPHAD de Dordogne a enfin été éjecté et c'est un scandale national. Personne ne regardait, l'animateur était consternant mais on a touché à quelque chose et cela est inadmissible.


Pas pour moi! les Pivot, les Drucker et toute cette engeance qui a plus que dépassé la date limite devrait être renvoyée à l'animation de supermarchés si elle tient tant "au contact avec le public". (argument ultime de ces berniques accrochées à leurs fauteuils). Je ne regarde jamais ces émissions et très peu la télévision mais je crois que ces rentes de situation contribuent à la dépression nerveuse du pays et à son immobilisme effrayant.

Field a viré, cavalièrement mais avec raison, les deux momies décongelées qui présentaient l'antédiluvienne émission "Envoyé spécial". Il ne leur a pas fait dire qu'avec un reportage sur les pièces détachées dans l'électroménager elles étaient hors sujet quand un Trump est sur le point de gagner la primaire républicaine aux Etats Unis. Question de priorité dont ces deux épouvantails sont incapables de comprendre la nature.
Une fois encore les journaux s'alarment! les grands mots sont brandis: droit à l'information, déontologie.... Ces deux femmes étaient aussi ennuyeuse que leur émission et la présentaient depuis la création de la 1ère chaîne en noir & blanc... Elles avaient fait leur temps. Le ronronnement de l'information-somnifère n'est soudain plus de saison. Qui s'en plaindra?
Ne les plaignons pas. Comme Poivre ou Mamie Chazal elles seront reprises sur les chaînes de la TNT. Elles écriront des livres, seront interviewées et on les verra encore plus qu'avant qu'on les ait "tuées" professionnellement. Ces "vedettes" là sont indestructibles et il y a toujours un Ruquier ou un Sébastien pour les (re) mettre devant une caméra.
Bravo Field! vire toutes ces baleines prétentieuses et moches, ces animateurs débiles et infatués d'eux-mêmes. un coup de balai comme on en aimerait un peu partout (journaux, cinéma, télévisions, radios, show-business etc).

Et surtout, surtout, qu'on ne me parle pas de "reprise en mains" de l'info à la veille de la présidentielle. Hollande et son prédécesseur seraient 24h sur 24 sur les ondes que ça ne changerait rien aux votes de 2017.

Partager cet article

Repost0
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 06:16
chantier Bouygues avril 16chantier Bouygues avril 16chantier Bouygues avril 16

chantier Bouygues avril 16

En bas, en face un grand terrain récemment apparu suite à la démolition du "GRETA" et sur lequel commence tout doucement la construction d'une "résidence de rêve" Bouygues, une de ces cages à poules au tarif exorbitant et au confort standardisé.

Rien qu'en en voyant la photo prospective on sait ses prochains habitants et on imagine leurs 4X4 et leurs chiens de race...

Le chantier est verrouillé mais les maniaques du tag ont badigeonné de leurs vilaines signatures chaque mètre carré qu'ils pouvaient atteindre. Brudr et Saki en ont d'ailleurs profité pour maculer de leur vilaine marque la totalité du quartier.

Brudr et Saki (et leurs semblables) ne revendiquent rien d'autre que de laisser une vilaine trace, un peu comme les chiens qui urinent sur chaque poteau.

La différence entre la signature des deux réside dans la forme de pollution qu'ils laissent, visuelle pour l'humain odorante pour l'animal.
Nul ne se sent concerné pour effacer les tags qui en appellent immédiatement d'autres et qui finissent par paupériser l'ensemble des lieux où ils se trouvent.
C'est laid, c'est gênant et c'est con. Quelle mode consternante!

Sur le chantier disais-je, avant cette digression, les fondations de l'immeuble sont esquissées et sa superficie au sol commence à apparaître.

Cette nuit de doux rêveurs ou des indignés respectueux (ils se contentent de revendiquer) ont à leur tour taggé les palissades du chantier:

"Nik Bouygues & l'oligarchie", "La ville est au peuple", le peuple c'est vous" et le magnifique "on aurait référé un jardin partagé" ont recouvert les signatures de Brudr et Saki. Des fleurs orange, au pochoir, ont été dessinées sur le trottoir devant l'entrée du chantier.

Moi, ce qui m'a mis en joie c'est ce "on aurait préféré un jardin" qui dénote une part d'irréalisme et un regret exprimé, même s'il est infantile.
C'est vrai! au lieu de cet immeuble standard il eût été tellement préférable d'instaurer un jardin...

Partager cet article

Repost0
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 07:27

Je le reconnais bien volontiers: tout en m'y prêtant je n'aime pas trop le "France-bashing" auquel nous, Français, nous livrons trop souvent.
Lorsque Nicolas a quitté le pays pour s'installer au Canada j'étais presque gêné par la hargne qu'il mettait à souligner dans ses écrits les défauts hélas réels de son pays d'origine.

A plus d'une reprise je lui disais que cette critique répétitive et impitoyable me paraissait à la fois suspecte et improductive. Suspecte parce qu'elle me faisait penser à celle d'un amant éconduit et improductive parce que son pays d'accueil était tellement plaisant qu'il devait se tourner entièrement vers lui.

Ce qu'il fit assez rapidement.

Je suis allé le voir 4 fois en 5 ans et comprends, avec le recul, son agacement devant l'inertie et les défauts de l'hexagone.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau est jeune (45 ans), plein d'idées, bien entouré, dynamique et tient ses promesses de campagne. Là où Juppé nous est présenté comme une solution l'autre Amérique a tranché vers du rajeunissement.

Lorsque l'on se promène à Montréal ou à Québec les gens que l'on croise sont aimables et disponibles. Souriants même.
Les magasins sont ouverts tard le soir et le dimanche. L'accueil des vendeurs et des vendeuses est tellement aimable que pour un Français c'est trop!

Le travail y est "à l'américaine": on recrute et on embauche partout. Vous faites l'affaire, vous êtes engagé. Vous ne la faites plus? en 1h vous êtes dehors. Sans excuse ni explication. Ca peut être difficile pour nous, européens, mais quel bonheur de voir ces affichettes "on embauche" absolument partout! (et non, pas que pour des "petits boulots").

Le recyclage du verre, les rapports entre voisins, la place de l'auto, l'organisation des crèches... tout semble rouler et c'est aller de surprise en surprise que de constater qu'un pays peut être heureux. Pour moi qui subis la dépression nerveuse chronique de nôtre pays depuis tant d'années c'est un choc que j'adore vivre.

Alors, naturellement, les banques ne font pas plus de cadeau d'un côté ou de l'autre de l'Atlantique. Trudeau est le fils d'un ancien premier ministre. Les salaires ne sont pas mirobolants et les programmes de télévision sont aussi débiles que ceux qu'on nous sert ici.


Il s'agit, je le répète, d'un état d'esprit. Et le Canada comme son proche voisin, au lieu d'être ignoré ou critiqué ferait mieux d'être étudié et de nous inspirer. Il y a du très bon à prendre.

Partager cet article

Repost0
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 06:13

Mon fils m'a fait écouter les podcasts d'un humoriste qu'il trouve spirituel. Depuis des années la profession de comiques compte tellement de membres moins drôles qu'un inspecteur des finances que j'étais dubitatif.
"Ah oui? un type qui parle de la politique et qui est drôle? tu en es sur?" (je pensais alors à cette grande saucisse druckérisée de Canteloup).

Tanguy Pastureau, c'est son nom, est sur la moins drôle des radios. la plus populeuse aussi. RTL. Il officie le week end. J'étais réticent.
Nicolas, qui fonctionne à la preuve instantanée, a relié son téléphone à la voiture et là, entre Québec et Montréal nous avons écouté la presque totalité des chroniques de cet humoriste qui, si j'ai bien compris, à une petite quarantaine et travaille sur la radio des beaufs depuis septembre 2015.

La première chronique m'a cueilli à froid: Juppé en était la cible principale. C'était à la fois cruel, irrésistiblement drôle et finement observé. Des comparaisons très "nonsense" britannique, un style à lui, des informations recherchées et du travail.. On ne m'avait pas menti.
A part une ou deux petites facilités cul-sexe inévitables sur ce média l'ensemble des chroniques est parfait. C'est méchant mais pas gratuitement (on n'est pas en présence de la vacherie grinçante et chère, brevetée Canal+), c'est direct et on doit avoir du mal à s'en remettre.
Enfin, et c'est à souligner, le "jeu de massacre" est universel. Si juppé-Fillon-Sarkozy est le trio le plus égratigné le président et ses proches ne le sont pas moins.

Rafraîchissant et drôle je vous envie de le découvrir.

Partager cet article

Repost0
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 06:33

"fermé" pour cause de jet-lag!

Partager cet article

Repost0
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 06:14

Vendredi 18 mars au soir, même en ne le voulant pas, j'ai été surinformé à propos de l'arrestation en Belgique du terroriste responsable des massacres à ¨Paris.
Comme tout le monde j'imagine, je me suis réjouis tout en considérant cette information comme "mineure". Les 133 jeunes hommes et femmes morts le 30 novembre 2015 ne reviendront pas, les blessures morales et physiques des 353 blessés resteront ouvertes et la capture de l'un de leurs bourreaux n'est pas une consolation. Depuis Jacques Vergès j'ai vu la justice ridiculisée par de tels salauds et les victimes niées par une institution dévoyée.

De ce fait la satisfaction de savoir cet ignoble individu arrêté et arrêté vivant a été immédiatement contrebalancée par l'idée que je me fais des finasseries que fera son avocat et des approximations de la presse pour qui 10 minutes en arrière c'est déjà un passé à oublier.

Serais-je le seul à penser ainsi?

"L'ennemi public N°1, recherché par toutes les polices de France, recherché dans toute l'Europe et jusqu'en Syrie" était présenté comme une sorte de héros négatif et ces superlatifs donnaient presque l'impression d'une admiration masquée tant elles revenaient dans les commentaires des uns et des autres. Cette photo du terroriste qu'on a vue 100 fois dans la soirée... dans quel but?

J'ai déjà dit et je renouvelle ici ma certitude que la presse fait exactement ce que les commanditaires des attentats souhaitent. Que nous épiloguions jusqu'à plus soif sur ses agissements, que nous vivions dans une sorte de mal-être permanent dû aux risques d'attentats et, il ne doit même pas l'espérer, que nous héroïsions les lâches assassins.

Carton plein! l'arrestation du dévoyé de 26 ans qui a 133 morts sur la conscience lui a permis de devenir, le temps d'une soirée une sorte de personnage mythologique: sa jambe blessée, son pull à poches et capuche de couleur crème, son boitillement, la Golf noire, en feront un "héros" pour les tarés du djihad.

La déontologie de la presse est plus que jamais naufragée.

Partager cet article

Repost0
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 07:00

Je suis d'autant plus souverainement détaché de ça que l'on m'offrirait des places je n'irais pas au stade voir les matchs du championnat d'Europe de Football ou Euro 2016.
Onze stades français les accueilleront du 10 juin au 10 juillet prochains.

Je ne veux pas dire que cela ne m'intéresse pas ni que parmi les 24 équipes participant il n'y en a pas qui soient méritantes. C'est le cirque de communication, le barnum médiatique, le rouleau compresseur économique et sportif qui me rebute et qui fait que je vais essayer de me réfugier dans un coin de cette planète où cet "évènement" laissera indifférent. Du Nord de l'Ecosse aux côtes du Bangla Desh il doit bien en exister.

Que voulez-vous... qu'un Benzéma ou un Ribery et leurs clones soient fêtés partout pendant 4 ou 5 semaines est au-dessus de mes forces. Tous ces veaux bling-bling au Q.I de grillon ne m'inspirent qu'un ennui mortel.

Mais, plus que les matchs, c'est la publicité pour des "godasses" et tout l'univers si laid du football qui me pèsent avant même leur diffusion. Ce sont les émissions où l'on parle pendant 20 minutes d'une action ou d'un résultat qui m'insupportent d'avance.

J'ai entendu que le prix des chambres d'hôtels, dans les onze villes concernées par l'Euro avaient vu leurs tarifs s'envoler le temps de la compétition... C'est précisément ce genre de symptômes que je veux fuir durant la même période.

Ces symptômes de fric qui ruisselle, de bêtise satisfaite et de peuple anesthésié.
L'Euro 2016? je lui préfèrerais une compétition inter-villages de baby-foot!

Partager cet article

Repost0
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 07:00

Plus fort que "les misérables" de Victor Hugo (écrits en 1863 mais dont l'action se passe sous la Restauration, en 1815) qui voyaient Jean Valjean condamné à 5 ans de bagne pour le vol d'un pain le régime sadique de Pyongyang vient de condamner à 15 ans de prison un jeune étudiant américain pour.... le vol d'une affiche de propagande dans le couloir d'un hôtel.

Otto Warmbier (21 ans) fait de la peine devant le tribunal dont quelques photos sont sorties. Il rappelle le procès du film "Midnight Express" à la différence notoire que sa seule et ridiculement bénigne faute est le "vol" d'une affiche, ce qui est un "crime" chez les cinglés de Corée du Nord.

Ce régime absolument criminel et totalitaire, marxiste au départ mais désormais héréditaire et condamné par le monde entier (sauf la Chine) est un bagne à ciel ouvert et il ne fait pas bon s'en approcher.
Je ne sais pas comment cet étudiant de l'Université de Virginie est tombé dans cet enfer et encore moins s'il pourra en sortir et comment. Je sais seulement que la Corée du Nord est un pays dans lequel la vie quotidienne se situe entre l'Allemagne nazie, les dictatures albanaises et roumaines des années 60 et le stalinisme pur et dur du culte de la personnalité et des camps sibériens. Le procès, avec "regrets" et auto-accusation digne des épouvantables "procès de Moscou", laisse penser que Pyongyang tient un "otage" et ne le lâchera pas comme ça.

Partager cet article

Repost0
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 07:00

Effondré par les retours de Sarkozy et Copé, ébouriffé par la prétention invraisemblable de Hollande à se représenter je broyais du noir et envisageais le suicide.

Dans ce contexte noir et ô combien anxiogène c'est de l'étranger que me sont parvenues des raisons de ne pas désespérer et de remettre à plus tard mon auto-sacrifice.

Du Brésil d'abord où la présidente dévaluée a cru bon de proposer l'impunité juridique à son mentor Lula sous la forme d'un poste gouvernemental qui lui aurait donné cette impunité dont le grand homme semble avoir rudement besoin tant la justice s'intéresse à ses affaires. Ainsi donc de telles crapuleries politiques sont possibles ailleurs?

Les Etats Unis ensuite qui devront sans doute choisir leur futur(e) président(e) entre Donald Trump et Hillary Clinton m'ont mis du baume au coeur. Ainsi il peut même y avoir pire qu'ici?

Il faut dire que je déprimais sévèrement en lisant la liste des candidats putatifs à cette maudite consultation présidentielle de 2017. Dupont-Aignan, Mélenchon, Laurent (PCF!), la fille aux cheveux courts de L.O, Fillon et son programme angoissant, Copé, Sarkozy, Morano, N.K.M, le député Lassalle, Hollande, Juppé, Mariton... Il ne manque qu' Estrosi, Woerth et la nouvelle idole des médias et du microscome, Emmanuel Macron dont les idées étaient pourtant déjà datées lorsque le gouvernement de Giscard les défendait...

Dilma Roussef devrait peut-être demander l'asile diplomatique en France: elle paierait son séjour en nous apprenant à dépasser la crapulerie de base façon Bygmalion.

Partager cet article

Repost0
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 06:52

D'un naturel pourtant peu soupçonneux j'ai souvent pensé que l'Eglise, comme toute assemblée surtout masculine et peu contestée de l'intérieur, avait sans doute des secrets peu avouables.

Dans ma vie personnelle, lorsque j'étais enfant, je n'ai rencontré que des prêtres impeccables moralement. Ils n'y sont pour rien si ma foi s'est vite désagrégée (je ne suis pas capable de "croire" sur commande) et ils ont retardé l'échéance de mon éloignement par leur exemple.

La Nième affaire de pédophilie dans l'Eglise ne m'intéressait pas et je n'ai quasiment pas observé ses premiers développements.

Après les affaires d'abus d'enfants par des membres du clergé d'Irlande, d'Amérique ("Spotlight" le film parle de 11000 enfants violés), d'Allemagne, de Hollande, d'Autriche, de Belgique etc. il est cependant difficile de ne pas penser que toutes ces affaires se ressemblent et qu'elles finissent par faire beaucoup.

Difficile aussi de ne pas penser que l'on n'a pas eu affaire à un mal endémique et que la hiérarchie, partout, n'a eu de cesse que d'empêcher le scandale d'éclater et donc les prêtres coupables d'être punis.

Ceux qui crient "au loup" comme ceux qui disent d'aller voir ailleurs me déplaisaient tout autant jusqu'à ce qu'un des protagoniste de Lyon, le Cardinal Barbarin prononce cette effarante phrase:

"LA MAJORITE DES FAITS, GRÂCE A DIEU, SONT PRESCRITS".

La nausée devant un tel monument de bassesse, un tel déni de justice et de repentir m'a immédiatement saisi. Je suis scandalisé par la formule et ce qu'elle dit en creux.

Ces vieilles affaires sont assez répugnantes, les victimes me surprennent et m'agacent et les profiteurs du scandale (et leur arrières-pensées) autant, mais que l'évêque qui n'a pas dénoncé ces saletés prononce une telle phrase supplante encore ces dégoûts.

Toute cette boue ne provient pas que de ceux qui la jettent sur leur ennemie de toujours. L'Eglise se recouvre elle-même de fange lorsqu'elle essaie de discréditer ses propres victimes et de couvrir de dangereux malades en son sein.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages