Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 07:00

Les bottines sur mesures de chez Berlutti de Roland Dumas ("un SMIC à chaque pied") et les costumes à quinze mille euros l'un de François Fillon le laissent entrevoir: il y a des personnes qui ont accès à un luxe que le contribuable moyen n'approche que très exceptionnellement.

Je ne pense pas, pour ma part, qu'avoir des costumes tissés à Londres et posséder des chaussettes comme celles d'Edouard Balladur est une fin en soi et, pour tout dire, être élégant pour un prix convenable suffit à mon bonheur.

Ce week end c'était la "braderie" dans les rues de la ville rose. La braderie c'est les soldes en différent mais pareil! Pour les vêtements de luxe pour homme les deux plus grandes enseignes étaient "Cartouche" rue Lafayette et deux rues plus loin, rue Lapeyrouse, l'institution Soulery.

Les deux magasins, c'est un fait, sont magnifiques et vendent de très beaux vêtements.
Je suis passé devant "Cartouche" qui annonçait sa "fermeture définitive". Une jolie cour de la Place Wilson était remplie de portants sur lesquels pantalons, chemises et vestes étaient exposés à cinquante pour cent de leur prix. Sur la qualité et la coupe il n'y avait rien à objecter. Sur le prix...

"Bradés" à 50% les articles étaient encore inabordables pour qui ne met pas 200€ dans une chemise soldée et plus pour un "chino" de jardin. Ces gens sont fous! nombreux, pourtant, étaient celles et ceux qui ressortaient de la courette un sac profond à la main.

Mes pas m'ont dirigés sur le nec plus ultra en matière d'élégance masculine. Devant la boutique principale un vendeur stylé montait la garde devant un porte-manteaux contenant des chemises foncées. Je recherche une chemise noire justement... J'ai vu celle qui me conviendrait, admirablement coupée et belle comme du sur-mesure. Bradée à 337€ je n'ai pas hésité; j'ai poursuivi mon chemin.

J'ai eu une période pendant laquelle je m'habillais bien. Aujourd'hui cela m'est égal et je ne suis pas prêt à consacrer une part plus importante de mon budget à cette dépense.

...mais comme la grosse voiture de marque allemande, l'appartement de 250m² rue Ozenne, la maison familiale sur l'île de Ré et le chalet à Mégève ça doit être plaisant d'avoir des placards remplis de fringues qui tombent bien.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

MarieK 20/06/2019 19:01

Mais un rien vous habille de toute façon, M Poirier ;)

Un "chino de jardin" :)), ça c'est un langage de connaisseur!

Et qu'est-ce qu'ils vont mettre à la place de ce magasin devenu encore plus anachronique dans un Toulouse post gilets jaunes que c'en est comique? Un nouvel H&M? Un genre "Tout à 1 €"?
J'ai besoin de me préparer psychologiquement à mes retrouvailles avec la ville...rooose (smiley main sur la bouche), so tell me!

Présentation

  • : Les bonnes feuilles du Poirier
  • : Le blog d'un Toulousain très critique sur l'actualité, et vachement calé en histoire en plus.
  • Contact

Stats

Visiteurs Uniques depuis le 22 Mars 2013
(18274 Visiteurs Uniques depuis sa création)

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Blog créé le 8 Décembre 2009

Pages